Kenya : Kenyatta incapable d’arrêter Odinga ?

0

Le gouvernement kényan aurait-il peur de toucher à Raila Odinga pour ne s’en prendre qu’aux « petits » poissons ? C’est la ferme conviction de Miguna Miguna, l’opposant qui a été déporté vers le Canada.

Accusé de trahison, Miguna Miguna est l’un des trois membres de l’opposition arrêtés par le régime d’Uhuru Kenyatta pour avoir participé à la cérémonie d’investiture de Raila Odinga. Il a été déporté vers le Canada. En transit à Amsterdam, l’opposant vient d’accorder une interview à RFI pour réagir à son arrestation.

Une arrestation qu’il a jugée illégale. “Une bande de voyous prétendant être des agents de la police ont pénétré (de force) dans ma maison à Nairobi. Ils étaient environ trente-cinq ou quarante hommes armés. Ils n’ont pas décliné leur identité. Ils n’ont pas daigné m‘écouter, ils m’ont embarqué dans leur véhicule et ont saccagé ma maison », a déclaré Miguna Miguna.

À propos de la citoyenneté kényane à laquelle il aurait renoncé, Miguna Miguna a indiqué que cette accusation était un mensonge du ministère de l’Intérieur. « Je n’ai jamais renoncé à ma citoyenneté kényane. Il n’y a aucune raison de le faire, même au Canada, parce que vous pouvez être un citoyen de 1 000 pays au Canada et le Canada ne s’en soucie même pas. Le Canada est un pays qui reconnaît la citoyenneté multiple. Je n’ai jamais cessé d‘être Kényan et je ne le ferai jamais. À plus forte raison, je n’ai jamais envisagé de le faire. C’est donc un mensonge totalement plat », explique l’opposant.

Partant du principe que la constitution du Kenya ne prévoit pas l’annulation de la citoyenneté par naissance, Miguna Miguna accuse l‘État d’avoir pris une mesure extrajudiciaire en l’expulsant.

Et l’expulsion de Miguna Miguna procède de la trahison pour avoir assisté à la cérémonie d’investiture de Raila Odinga comme « président du peuple », pourquoi n’arrête-t-on pas le chef de file de l’opposition ? Miguna Miguna dit avoir une réponse toute trouvée. « Il y avait beaucoup d’avocats le jour de la prestation de serment du président du peuple. Pourquoi ils n’ont pris que moi ? C’est facile à comprendre. Ils pensent qu’Odinga un vieil homme faible et facile à contenir sans des gens comme moi. Donc ils veulent couper les jambes de Raila Odinga, ils pensent comme métaphoriquement, je suis l’une des jambes solides de Raila Odinga », se félicite Miguna Miguna. Lequel promet de jouer le rôle de « général » au sein du mouvement de la résistance initiée par Raila Odinga pour contester la réélection d’Uhuru Kenyatta.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire