Kasaï-Oriental : le cholera a tué 33 personnes en 4 mois

0


 
L’épidémie de choléra n’est toujours pas maitrisée au Kasaï-Oriental, près de quatre mois après sa déclaration officielle. A ce jour, 645 habitants de la ville de Mbuji-Mayi ont déjà été affectés, avec 33 décès, a révélé le médecin chargé de la maladie dans cette province, Jean-Pierre Sumba Katenda. Selon lui, la population locale a relâché la vigilance.
 
Dr Sumba Katenda précise que les zones riveraines sont parmi les plus touchées :

« Le cholera est encore là ! Nous avons beaucoup de cas. On s’est déplacé un peu de l’épicentre, qui était la zone de santé de Diulu. Maintenant, les cas nous viennent pour la plupart de la zone de Bonzola. Il y en a aussi dans d’autres zones de santé ».
 
La plupart de décès sont des malades qui trainent à la maison, au lieu de se rendre rapidement dans les structures sanitaires, selon lui.
Dr Sumba Katenda appelle par ailleurs les habitants à la stricte observance des mesures d’hygiène. « Il faut se laver des mains avec du savon avant de manger. [Il faut] bien cuire les aliments qu’on doit manger et manger chaud », conseille-t-il dans cet extrait sonore :
 
 /sites/default/files/2018-06/02._050618-p-f-mbujimayi_docteur_jean_pierre_sumba_katende_medecin_charge_de_la_maladie_au_kasai_oriental_cfr_cholera-fr.mp3
 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire