Kasaï-Oriental : faible taux de participation de la femme à l’opération de l’enrôlement

0

C’est bientôt deux semaines depuis  que  l’opération de l’enrôlement des électeurs a été lancée à Mbuji-Mayi dans la province du Kasaï-Oriental.  Dans les différents centres d’enrôlement éparpillés à travers la ville, ces opérations se déroulent sans incident majeur. Toutefois on déplore la faible participation de la femme à cette opération de révision du fichier électoral.

Le  centre d’inscription électorale installé au collège Saint-Léon dans la commune de Bipemba illustre ce constat fait par Mme Brigitte Kanzewu, Bourgmestre de la Commune de Bipemba à Mbuji-mayi et M. François Mpoyi, membre de l’Alliance des démocrates congolais (ADECO). Ces derniers ont affirmé qu’ils ont fait ce constat amer à chaque ronde effectuée à travers les différents centres d’inscription en vue de se rendre compte de l’appropriation de ce processus par la participation de la population locale. Pour Mme Brigitte Kanzewu, la participation de la femme demeure faible.  « Les statistiques féminines à l’enrôlement sont encore faibles », laisse-t-elle entendre avant d’afficher son optimisme quant à l’amélioration de cette faiblesse. Pour elle, l’une des causes de ce faible taux de participation de la femme est consécutive à l’impatience des mamans de rester longtemps à la file d’attente. Face à cette situation, le Bourgmestre de Bipemba a dit toute sa détermination pour sensibiliser toutes les mamans  et les jeunes filles de sa juridiction à un enrôlement massif.

François Mpoyi a, quant à lui, fait savoir que, depuis le début de cette opération le nombre des hommes à l’enrôlement est élevé par rapport à celui des femmes dont le taux de participation de la femme est de 30 % calculé sur base des listes des enrôlés affichées à ce centre. Aussi, ce membre de l’ADECO a attribué ce fait aux occupations ménagères auxquelles les femmes donnent trop d’importance au détriment de l’enrôlement « d’où une sensibilisation tous azimuts s’impose pour espérer l’amélioration éventuelle de cette situation », déclare- t-il. Signalons qu’environ 50 centres d’inscription électorale sur 85 prévus dans la capitale diamantifère sont opérationnels ces jours.

Signalons qu’environ 50 centres d’inscription électorale sur 85 prévus dans la capitale diamantifère sont opérationnels ces jours.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire