Kasaï : déclaration de guerre entre l’Assemblée provinciale et l’Office des routes

0

Les violons ne s’accordent pas entre l’Assemblée provinciale et l’Office des routes, à la base l’interpellation du Directeur Provincial de l’Office des Routes. Une interpellation à l’issue de laquelle, un délai de 48 heures a été accordé à monsieur Félix Kibambe pour quitter la province suite au détournement présumé de fonds alloués aux travaux de la route Tshikapa-Kamonia-Kamako dans le cadre de programme de cent jours de Félix Antoine Tshisekedi.

Au lendemain de cet ultimatum, l’Office des routes y a réservé une sortie médiatique musclée pour désapprouver cette démarche des députés provinciaux qu’il juge irrégulière.

Pour Claude Tshimbombo, président national de l’association syndicale de l’Office des routes, l’Assemblée peut écrire au Président de la République, même au Pape, le directeur ne quittera jamais le Kasaï parce que l’Office des routes est une entreprise para étatique qui n’a pas des responsabilités devant l’Assemblée provinciale.

Cette sortie médiatique a énervé davantage les élus provinciaux qui ne jurent que par le départ du directeur Provincial. Au cours de la plénière de ce jeudi, les députés provinciaux ont adopté en majorité, les recommandations de l’auteur de l’interpellation, l’honorable Hubert Ngulandjoko, confirmant ce délai.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire