Kasaï-Central : plaidoyer pour la libération de 5 chefs coutumiers de Luiza

0


Les autorités coutumières du Kasaï-Central plaident pour la libération de cinq de leurs collègues, originaires du territoire de Luiza, arrêtés depuis le 22 mars par l’auditorat militaire de Kananga.  Elles ont fait ce plaidoyer dans un mémorandum rendu public samedi 14 avril.

Dans ce document de deux pages, les chefs coutumiers du Kasaï-Central affirment qu’ils sont « indignés du mode d’arrestation » de leurs collègues qui, selon eux, étaient accompagnées des actes d’humiliation.

Ils ont condamné cette façon de faire qui a violé l’article 28, alinéa 2, de la loi portant statut des chefs coutumiers. Celle-ci stipule que sauf infraction flagrante, les chefs coutumiers autres que le chef de chefferie, ne peuvent faire objet d’arrestation que sur mandat du ministère public.

Dans le même mémorandum, ces chefs coutumiers sollicitent l’implication des autorités provinciales du Kasaï-Central pour la libération de leurs collègues, écroués depuis ce temps à la prison centrale de Kananga. 

Jeudi dernier, le vice-gouverneur du Kasaï-Central avait désapprouvé l’arrestation de ces chefs coutumiers et avait souhaité que ces autorités traditionnelles soient présentées devant leurs juges.

Interrogé par Radio Okapi, l’auditeur supérieur militaire de garnison de Kananga avait indiqué que seule la justice peut déterminer la culpabilité ou non des prévenus.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire