Kasaï : 38 enfants sont morts du paludisme à Anga

0


Trente-huit enfants âgés de moins de 5 ans sont décédés des suites du paludisme sur une centaine de cas enregistrés depuis un mois dans l’aire de santé d’Anga, en territoire de Dekese (Kasaï). Cette information a été livrée à Radio Okapi jeudi 7 juin par le chargé de communication de la Division provinciale de la santé du Kasaï.

L’aire de santé d’Anga est située à environ 80 km de la cité de Dekese, chef-lieu du territoire du même nom. C’est là que depuis près d’un mois le paludisme fait rage. D’après le chargé de communication de la Division provinciale de la santé du Kasaï, les victimes commencent par présenter divers signes symptomatiques dont une forte fièvre suivie généralement du gonflement des pieds.  

Ce service attribue la recrudescence du paludisme dans cette partie du Kasaï a la faible prise en charge médicale due notamment à la rupture de stock de médicaments et d’autres intrants dans cette aire de santé. Il envisage d’envoyer une équipe, cette semaine, dans ce coin pour apporter un appui au personnel de santé qui éprouve de sérieuses difficultés.

Les responsables de la Division provinciale de la santé au Kasaï ajoutent que cette équipe sera constituée de quatre personnes dont un médecin, un technicien de laboratoire et un agent de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Pour freiner la montée de cette maladie, le ministre provincial de la Santé au Kasaï recommande à la population d’utiliser la moustiquaire imprégnée d’insecticide. Car, note-t-il, la moustiquaire constitue un moyen efficace pour réduire de 50% le taux de mortalité due au paludisme.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire