Kananga: la commune de Nganza «ravagée» après affrontements entre miliciens et forces loyalistes

0

Des coups de feu ont été entendus, jeudi 6 avril dans la soirée, dans la commune urbano-rurale de Nganza à Kananga. Dans cette municipalité, des miliciens de Kamuina Nsapu et des forces loyalistes s’affrontent depuis une dizaine de jours. Des témoins comparent la commune de Nganza à «un vaste champ de bataille ravagé».

A la traversée du pont qui sépare Nganza de la commune de Kananga, des maisons sont entièrement ou à moitié détruites. Elles sont abandonnées depuis bientôt dix jours.

La plupart des habitants de cette partie de la ville de Kananga ont du mal à regagner leurs domiciles, craignant le pire.

A peine une ou deux motos-taxis traversent sur la principale artère. A part les quartiers Salongo Muimba, Lubi a Mpata, et Nsele, les quartiers  Nganza Nord et Nganza Sud restent déserts.

«Actuellement, la situation est très alarmante, il y a un déplacement massif de la population. La semaine passée, il y a eu des exécutions maison par maison. J’ai perdu mon grand frère propre», témoigne un habitant.

La maison communale de la Nganza  a été saccagée.

Au Complexe scolaire Mukenge, aucun élève n’est visible, sauf les hommes en uniformes.

Quelques  habitants de la Nganza encore en fuite se disent traumatisés et exigent plus de sécurité avant leur retour.

«Avec tout ce que j’ai comme famille je ne sais pas sur quel pied je peux danser. Mais, je ne cesse jamais d’interpeller le gouvernement, il doit nous permettre d’encadrer les enfants », implore un autre habitant.
Les coups de feu ont cessé, rapporte un responsable militaire. Selon lui, il s’agissait d’une provocation d’un milicien qui avait été maitrisé lors de la réplique lancée par le bataillon déployé sur place.
 

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire