Kamuina Nsapu : après la désignation du nouveau chef, Claudel Lubaya appelle à la fin des hostilités

0

Le président de l’Union démocratique africaine originelle (UDA), Claudel André Lubaya, appelle à la fin des hostilités dans l’espace Grand Kasaï, après la désignation du nouveau chef Kamuina Nsapu, Jacques Kabeya wa Ntumba Mupala.

« Je lance ici un appel à la cessation des hostilités de part et d’autre. Il faut que le gouvernement, il faut que l’armée cesse de tuer, de rançonner, et cesse avec les exactions. Il faut également que les miliciens soit désarmés, qu’ils jettent des bâtons et des armes blanches qu’ils ont utilisés et qui nous ont conduit à toutes ces violences », a invité Claudel André Lubaya, au cours d’un point de presse organisé à Kinshasa.

Le président de l’UDA originelle demande aussi à la justice poursuivre et punir les auteurs, commanditaires et complices du meurtre de l’ancien chef, le feu Jean Pierre Mpandi.

« Il faut aussi que toutes ces personnes qui ont manipulé, instrumentalisé les jeunes gens soient également poursuivies. Il faut que des responsabilités soient établies », plaide-il, ajoutant qu’il n’y a pas de paix sans justice et que c’est l’injustice qui conduit à la violence.

Pour Claudel André Lubaya, une conférence sur la paix doit être organisée urgemment pour consolider la paix au Kasaï.

Les affrontements entre les miliciens et les forces de l’ordre ont débuté au mois d’août dernier dans le Kasaï-Central. Neuf personnes ont péri de ces accrochages. Le 12 août, le chef traditionnel est tué dans des combats avec les forces de l’ordre qui font 19 morts (11 policiers et 8 miliciens).

Ce conflit, au départ traditionnel est devenu une tragédie régionale, affectant plus d’un million de personnes, selon le rapport du Bureau de coordination des Nations unies des affaires humanitaires (OCHA).

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire