Kamanyola : les USA et l’UE condamnent l’intervention disproportionnée des FARDC sur les réfugiés burundais

0

L’Union européenne et les Etats-Unis condamnent l’intervention disproportionnée des Forces armées de la République démocratique du Congo face aux réfugiés burundais tués à Kamanyola, au Sud-Kivu, le 8 septembre dernier.

« Le gouvernement américain est consterné par la violence et la mort de plus de 30 ressortissants burundais et d’un soldat congolais à Kamanyola », déclare le département d’État américain dans un communiqué de presse de mercredi 20 septembre 2017.

Le même document poursuit que « Nous demandons instamment aux forces de sécurité de la RDC de s’abstenir d’un usage excessif de la force », appelant Kinshasa à travailler avec le bureau du Haut commissariat aux réfugiés des Nations-Unies et les Casques bleus de la Monusco à apaiser les tensions entre les réfugiés burundais et la population d’accueil ».

De son côté, la délégation de l’Union européenne à Kinshasa réclame l’ouverture d’une enquête et la poursuite des responsables du massacre.

L’UE exhorte les forces de sécurité congolaises à ne pas avoir recours à la force disproportionnée. Elles doivent plutôt respecter les standards internationaux en la matière.

Même son de cloche pour le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) ainsi que les autorités burundaises qui ont également exhorté Kinshasa à ouvrir une enquête pour faire la lumière sur ces atrocités.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire