Kalemie : un chef Maï-Maï appelle les autres miliciens à se rendre

0

Trois mois après sa sortie de la brousse, le leader Maï-Maï Kakozi Mombo Badeux appelle les chefs de milices et autres combattants à le rejoindre, afin de contribuer au retour de la paix dans la province du Tanganyika. Ce colonel autoproclamé est le numéro 2 du groupe Fimbo na Fimbo. Il se réjouit de « la bonne foi des autorités » pour concrétiser le processus de démobilisation et de réinsertion des ex-combattants.

« J’ai été bien accueilli quand je suis sorti de la brousse », affirme Kakozi Mombo Badeux, lançant cet appel aux autres miliciens encore actifs dans la région : « J’insiste, que ceux qui sont encore en brousse sortent, qu’ils viennent se mettre sous les ordres du gouvernement. Moi, j’ai été bien accueilli ».

Le chef milicien reste optimiste quant à la suite du processus de sa réinsertion. Il évoque, par exemple, la question de la libre circulation de ses hommes. Une solution a été trouvée en faveur de tous ceux qui n’ont pas de papiers.

« Nous sommes contents. Nous n’avions pas de carte d’identité. A présent, nous avons obtenu des attestations de perte de carte d’identité, nous sommes contents », affirme-t-il.

Le numéro un du groupe Fimbo na Fimbo, un certain Bitonto, lui ne manifeste pas le désir de se rendre. Bitonto opère sur l’axe Moba au sud de Kalemie.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire