Kabila : trois autres importantes décisions à prendre

0

Opposition, Majorité, Société civile et Communauté internationale ont salué la démarche du président sortant Joseph Kabila de ne pas se représenter à la prochaine course à la magistrature suprême.

Mais l’opinion pense que le chef de l’État a encore trois importantes décisions à prendre pour rendre le processus électoral crédible.

Il s’agit, selon Georges Kapiamba de l’Acaj, la Licopadel, voire la Sadc, de « libérer les prisonniers politiques, surtout les « emblématiques » nommément cités dans l’accord de la Saint Sylvestre, trouver le consensus autour de la machine à voter, outil informatique soutenu par la Majorité mais rejeté par l’Opposition, ainsi que la restructuration partielle de la Ceni avec, notamment, le remplacement de l’UDPS Jean-Pierre Kalamba par un autre délégué ce parti au poste de rapporteur.

Si Alassane Ouattara a amnistié les prisonniers politiques ivoiriens, jusqu’à faire libérer Simone Gbagbo, l’épouse de l’ex. président de la Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo, Joseph Kabila peut aussi le faire en RDC. Il en sortira ragaillardi, pour avoir remodelé son image tant sur la scène nationale qu’internationale, et aura écrit son histoire en lettres de noblesse.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire