Kabila cède face à l’ultimatum du Palu

0

Tout est parti de l’élection du gouverneur du Kwilu, le samedi 26 août. Floribert Loboto, le candidat de la Majorité Présidentielle, issu du Palu, a été battu par Michel Balabala, candidat indépendant et dissident du Palu. Le parti d’Antoine Gizenga accuse alors le camp du président Kabila de l’avoir « floué ».

«Le Secrétaire Général Chef du Parti a réuni, le dimanche 27 août, en urgence, le bureau politique et les membres de la délégation qui sont allés au Kwilu pour un rapport et une importante décision qui consiste à donner un ultimatum de 3 jours à la Majorité pour réparer l’aventure du Kwilu. A l’issue de cet ultimatum si la réponse n’est pas positive, l’Alliance serait remise en cause car elle ne répond plus aux objectifs que nous nous sommes fixés depuis 2006 qui était de sauvegarder les acquis de la démocratie par la consolidation de la gauche congolaise pour la conquête du pouvoir par les socialistes et les lumumbistes», a menacé le le PALU dans un communiqué.

Dans un autre communiqué publié le 1er septembre, le PALU annonce avoir obtenu gain de cause, annonçant que le président Kabila a « accepté l’évaluation de l’Alliance avec le PALU en vue de sa révision ».

« Par cet acte,ajoute le communiqué,  il y a lieu d’espérer à sa construction de sa 6auche Congolaise dans un avenir proche.« 

Source : Politico CD

Laisser un commentaire