Justice: le coup de gueule d’un compatriote enragé

0

La justice de mon pays va très mal. On ne cessera jamais de dénoncer ce fléau qui gangrène ce secteur.

Trois juges de la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe viennent de rendre un arrêt dans un délai sans précédent. Alors qu’en date du 04 octobre 2017 la cause sous RCA 33.502 avait été communiquée au Ministère public pour son avis écrit avec une exception de l’inconstitutionnalité jointe au fond, le 09 octobre le dossier est transféré au Procureur général /Gombe pour ledit avis.

Curieusement le ministère public donne son avis dans les 24 heures et le dossier est retourné à la cour d’appel le 12 octobre. Le même jour la cause est prise en délibérée. Comme il fallait s’y attendre, 48 heures après l’arrêt est tombé avec ses arguments égarés en réflexion.

Comment trois conseillers d’une Cour d’appel peuvent ignorer la teneur de l’article 500 du Code de la famille qui prescrit un délai de 6 mois à un conjoint pour contester une vente conclue par l’autre conjointe sans son consentement ? Comment trois gros magistrats d’une Cour d’appel peuvent oublier que ne peut faire la tierce opposition que seule la personne qui n’a pas été partie au procès antérieur ni ceux qu’il représente ?Comment trois « éminents « messieurs peuvent oublier que la tierce opposition est initiée devant la juridiction qui avait rendu le premier jugement conformément à l’article 81 du code de procédure civile ? Comment trois juges de plus de 20 ans de carrière peuvent oublier que le juge est tenu par le principe dispositif ?

Chers citoyens il y a lieu de s’abstenir d’aller aux tribunaux et cours congolais, car rien et rien de bon ne sortira, si tu n’a pas l’argent. Mon pays est mort. Est-ce que le ministre de la justice avait tort de critiquer tout haut les magistrats congolais en résumant leur service en 3V? Que vive les magistrats congolais corrompus et que vive l’impunité en RDC !

Le Congolais enragé

Source : Media Congo

Laisser un commentaire