Judo : un tournoi inter-club a mis les jeunes athlètes à l’honneur

0

Organisée du 22 au 24 mars à Brazzaville par le club Tosa Obika de Me Francis Ata, la compétition de gala a regroupé vingt-quatre clubs des catégories séniors, benjamins, minimes et cadets.

Le parrain du tournoi, Me Aya Caloger, a reconnu l’efficacité des combats livrés par les différents athlètes en général et les enfants en particulier. Selon lui,  le judo congolais a un grand problème au niveau de la pépinière, d’où l’importance de faire combattre les plus jeunes afin de les préparer pour les prochaines échéances.

Parlant de la cessation d’activités au sein de la Fédération congolaise de judo et disciplines associées, Me Aya Caloger a  indiqué: « Depuis quelque temps, le judo n’a plus organisé des compétitions, il y a un vide au niveau des activités et des tournois. Le judo congolais est actuellement sur cale, nous attendons l’assemblée comme demandé par le ministère, mais cela ne veut pas dire que les activités s’arrêtent au niveau de clubs. Cette activité redonne une vie au judo ».

Les athlètes ont livré des combats émouvants  aussi bien sur les plans tactique et technique, devant un public enthousiasmé. Au terme de ceux-ci, c’est le club A. A. Neto qui a occupé la première place avec neuf médailles. Tosa Obika, Cara et Tchetcheni ont respectivement  glané la deuxième, troisième et quatrième  places.

Selon les résultats techniques des poussins, benjamins et minimes, Mercène Mbole du club A. A. Neto a remporté la catégorie 30 kg (6 ans).  Son coéquipier et frère, Igor Mbole, a été le vainqueur des 30 kg ( 7-8 ans). Dans la catégorie des 30 kg (9-10 ans), c’est  Ruffin  Oko de Cara qui a occupé le premier rang. Chez les 9 à 10 ans et chez les 11 à 12 ans, ce sont Kevin Onkor (Génération Kanon) et Ephrayim Ndengué (Tosa Obika) qui ont remporté les trophées de leurs catégories respectives.

Dans les catégories 38 kg, 42 kg et 45 kg (11-12 ans), les prix ont été décernés à Isack Angat ( Lion de Mikage), Prince Bofekoua ( Tosa Obika) et Emmanuel Obambé ( A.A. Neto). Yan Mampouya de Kodogakushu , Loïck Nzila de  A. A. Neto, Emmanuel Elenga de Mpila ainsi que Rudel Ofanga de Tosa Obika ont été les heureux gagnants des catégories de 34, 38, 62 et 55 kg.

Exaucée Bimokono ( Tosa Obika) et Roy Ikama (A. A. Neto)  ont remporté les prix des catégories de 55 kg et 46 kg. Chez les dames, c’est Précieuse Allembi ( 7 ans) de Dragon qui a été honorée tandis que Marie Bossikita ( 10 ans) s’est imposée devant ses  adversaires.

Les meilleurs judokas  de la compétition ont reçu des médailles honorifiques et un trophée pour chaque premier. Les participants ont loué l’initiative. « Je suis très content de combattre aujourd’hui devant beaucoup de gens parce que cela me motive et me pousse à fournir plus d’efforts. Les responsables doivent soutenir le judo congolais », a lancé Loïck  Nzila sous l’effet de joie. Les judokas ont juste regretté le manque des compétitions au niveau de la ligue nationale.

Du côté des séniors, les trois premiers  clubs sont Kodogakushu, A. A. Neto et Tchetcheni. «  Etant donné que les activités ne fonctionnent plus au niveau de la fédération, nous avons pensé qu’il faut préparer les enfants afin qu’ils  reprennent leur esprit sportif. Nous souhaitons que le judo  congolais se relance vite pour permettre aux judokas de pratiquer leur art normalement.  Le tournoi s’est très bien passé, nous attendons la prochaine édition qui sera organisée pendant les grandes vacances », a conclu Me Francis Ata, président du club Tosa Obika.

Légendes et crédits photo : 

Des jeunes athlètes recompensés

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire