Journées francophones d’Hépato-gastroentérologie : donner une dimension internationale au groupe Imex pharma

0

A l’issue de son séjour de travail en France, le président du groupe Imex Pharma, Alexis N’Dinga, a organisé les journées francophones d’Hépato-gastroentérologie du 23 au 26 mars 2017, dans le but, entre autres, de donner une dimension internationale à son groupe. Dans une interview accordée aux Dépêches de Brazzaville, ce dernier, par aillleurs président du Parti pour la concorde et l’action politique (Pcap), se rejouis d’avoir mis en place, lors de son passage à Paris, la Fédération France de sa formation politique.  ​

 

 

Capture d'écran - Alexis N'Dinga lors de la rencontre avec 54 de ses gastro-entérologues en congrès à Paris

Les Dépêches de Brazzaville (LDB) : Vous venez de réunir 54 gastro-entérologues à Paris. De quoi était-il question ?

Alexis N’dinga : Entre collaborateurs du groupe Imex Pharma, nous avons eu les journées francophones d’Hépato-gastroentérologie du 23 au 26 mars 2017 au Palais des congrès de la porte maillot. J’avais convié à cette réunion des médecins qui sont venus en grande partie du Congo, Togo, Sénégal, Côte d’Ivoire, Bénin, Cameroun et Gabon. Le but était de  les faire participer aux Journées Francophones d’Hépato-gastroentérologie et d’Oncologie Digestive (JFHOD) 2017. A ce jour, dans la corporation, les JFHOD représentent le congrès Francophone de référence des cancers de l’appareil digestif. Par ailleurs, en terme d’affluence, c’est aussi le second congrès européen de la spécialité.

L.D.B : Que peut-on  retenir en définitive de ces journées ?
A.N : Il était question de relever un défi important, à savoir la nécessité de donner une dimension internationale au groupe de par son positionnement dans le marché pharmaceutique africain. En même temps, offrir aux participants des formations continues susceptibles de leur permettre de se tenir à jour sur les nouvelles techniques scientifiques, d’élargir leurs compétences et de les inciter à utiliser de nouvelles approches de diagnostics pour apporter aux patients les traitements adéquats.

LDB : Comment définir votre groupe ?
A.N : Imex Pharma est né de la fusion des laboratoires Imex Health et EGR pharma en 2005. Il est aujourd’hui présent dans 20 pays africains. Son principal objectif est de proposer des solutions pérennes pour la santé de tous en ayant une large gamme de produits adaptés aux pathologies courantes observées dans le continent africain. Nous nous sommes également spécialisés dans la promotion, la représentation médicale et la formation continue des professionnels de santé.

L.D.B: Comment se dessine la cartographie de votre parti à ce jour ?

A.N  : Au sortir de son assemblée constitutive en janvier 2016, le PCAP s’est fixé, entre autres objectifs, le déploiement du parti dans toute l’étendue du Congo, y compris aux divers lieux de résidences de nos compatriotes à l’étranger. L’étape de la France, le pays comptant le plus grand nombre de membres de la diaspora congolaise, répond à la mise en place de la cartographie complète d’un parti qui se nourrit de l’ambition d’être représentatif, ouvert à tous les Congolais.

 

Légendes et crédits photo : 

Photo : Capture d’écran – Alexis N’Dinga lors de la rencontre avec 54 de ses gastro-gastro-entérologues en congrès à Paris Crédit capture d’écran : Vanessa Nguema

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire