Journées d’opportunités économiques de la Sangha : le Pnud se dit prêt à accompagner l’événement

0

Le représentant-résident de l’agence onusienne en République du Congo, Anthony Ohemeng-Boamath, a fait part de l’engagement de son insitution, au cours d’un tête-à-tête la semaine dernière, avec le député de Ouesso 2, Léonidas Carrel Mottom Mamoni.

La tenue très bientôt des Journées d’opportunités économiques de la Sangha (JOES) se consolide de plus en plus grâce aux engagements des partenaires de taille, spécialisés dans des questions de développement. Le tout dernier est celui du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) qui, par le biais de son représentant-résident au Congo, a réaffirmé sa volonté d’accompagner l’organisation de ces journées.

Le président du comité d’organisation des JOES et le représentant-résident du Pnud au Congo ont convenu sur les différentes possibilités de partenariat relatives à cet événement.

« La décentralisation est devenue une piste à explorer dans le cadre des réflexions sur le développement local…. Les JOES se proposent d’identifier des secteurs prioritaires pouvant aboutir à l’élaboration d’une stratégie de développement local efficient », a signifié Léonidas Carrel Mottom Mamoni, deuxième questeur de l’Assemblée nationale et président du comité d’organisation des JOES.

Pour sa part, le diplomate onusien, félicitant l’approche des JOES, a affirmé que ce genre d’initiative a conduit, dans d’autres pays, à donner une impulsion au développement, à l’exemple du Sénégal et du Mali qui ont réussi la politique de décentralisation en matière de santé et d’éducation. Anthony Ohemeng-Boamath a, en outre, fait part des réflexions menées actuellement avec le ministère congolais en charge de la Décentralisation, en vue de l’expérimentation de la stratégie à travers des secteurs clés.

Aussi, au sortir des JOES, les deux parties se disent persuadées d’obtenir des informations nécessaires liées au développement de la Sangha, pouvant permettre ainsi, d’une part, de cibler les zones prioritaires d’intervention et, d’autre part, de cerner les problèmes réels de la population afin de les soumettre aux débats dans l’hémicycle. Sur ce, le Pnud s’engage à appuyer l’organisation des JOES en apportant un accompagnement technique et divers.

Notons que la première étape de cette collaboration débutera très prochainement par une formation à l’intention des élus, membres du collectif des parlementaires de la Sangha (députés et sénateurs) que pilote le député Léonidas Carrel Motton Mamoni.

Légendes et crédits photo : 

Photo : Le président du comité d’organisation des JOES posant avec le représentant-résident du Pnud au Congo

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire