Journée mondiale du diabète : dépistage gratuit de la maladie de type 1 dans la ville océane

0

L’opération a été menée par l’ONG R. Panabec et la clinique Human Association, le 14 novembre, à proximité du  lycée de Mpaka , dans le 6e arrondissement de Pointe-Noire, Ngoyo, avec pour population cible les enfants âgés de 0 à 13 ans.

 

 

 

Journée mondiale du diabète :  dépistage gratuit de la maladie de type 1 dans la ville océane La campagne de dépistage gratuit du diabète a été organisée dans le cadre de la lutte contre cette maladie en milieu communautaire, en vue d’apporter plus d’informations à la population. Selon les oganisateurs, le diabète est défini par une hyperglycémie chronique en rapport avec une carence absolue en insuline  ou à une insulinorésistance.  Ainsi, ont-ils expliqué, seul le dépistage pourra aider à mieux gérer le taux de sucre pour éviter la maladie ou les complications aiguës. 

Le diabète, a-t-on souligné, est une maladie dangereuse, chronique, qui tue en silence. Pour cette campagne, plus de cent cinquante enfants ont été dépistés, après une séance de sensibilisation à la connaissance de base sur le diabète, notamment les types 1 et2. Le diabète de type 1 ou diabète de l’enfant est celui qui survient lorsque les cellules bêtas du pancréas sont détruites par le système immunitaire et cessent de produire de l’insuline.

Le président coordonnateur national du R.Panabec (Réseau panafricain pour le bien–être communautaire), Julien Mbemba, a expliqué que  le corps a besoin d’insuline en quantité suffisante pour bien fonctionner. Il a ajouté qu’on ne connaît aucun moyen de prévenir le diabète de type 1, qui apparaît habituellement durant l’enfance ou à l’adolescence. 5 à 10 % des gens qui souffrent de cette maladie sont atteints par le type 1. Il a indiqué  que les scientifiques pensent que des facteurs génétiques et l’exposition à des virus font partie des causes de cette maladie.

Par contre, a dit l’orateur, le diabète de type 2 ou diabète adulte est celui qui se manifeste quand le corps est incapable de produire suffisamment d’insuline ou réagit mal à celle qu’il produit. Environ 90 % à 95 % des gens en sont atteints. Si ce diabète affecte normalement les personnes âgées de plus de 40 ans, on commence aussi à l’observer chez les enfants et les adolescents.

Énumérant les facteurs de risque qui contribuent au diabète de type 2, Julien Mbemba a dit qu’il y a, entre autres, l’obésité, le  prédiabète, l’âge avancé, l’inactivité physique, l’hypertension et/ou un taux élevé de cholestérol, des antécédents familiaux de diabète, des antécédents de diabète de grossesse . Le président du R. Panabec a conclu que le diabète de grossesse ou diabète gestationnel est le type de diabète qui apparaît chez les femmes durant la grossesse et disparaît après l’accouchement. Il se produit dans environ 4% de grossesses et accroît le risque chez la mère et l’enfant de développer le diabète de type 2.   

 

 

 

 

Légendes et crédits photo : 

Un enfant se faisant dépister lors de la journée mondiale du diabète crédit photo »DR »

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire