Journée mondiale des pauvres : les Congolais célèbrent la figure du cardinal Biayenda

0

Un pèlerinage à Ars est organisé ce week-end pour participer à une Eucharistie, sous le thème : « Le curé d’Ars et le cardinal Emile Biayenda, deux visages de la miséricorde au cœur des pauvres et des familles ».

Journée mondiale des pauvres : les Congolais célèbrent la figure du cardinal BiayendaQuel lien y a-t-il entre St Jean-Marie Vianney, dit le curé d’Ars, un saint français du 18e siècle et le cardinal congolais, Emile Biayenda, archevêque de Brazzaville de 1971 à sa mort, le 23 mars 1977 ? C’est pourtant de ces deux figures d’Eglise que Mgr Pascal Roland, évêque du diocèse de Belley-Ars, a convié la communauté africaine à se souvenir, ce dimanche, à l’occasion de la 1re journée mondiale des pauvres.

L’universalité de l’Eglise catholique romaine aura su abolir les barrières du temps et de l’éloignement géographique entre les deux prêtres. Le 28 août, lors du colloque « Tous appelés à la sainteté : le chemin de la miséricorde » à Ars, Mgr Pascal Roland avait souligné les liens entre le Saint curé et le cardinal congolais, dans une intervention intitulée « St Jean-Marie Vianney et le bon cardinal Emile Biayenda, disciples de la miséricorde ». Il a rappelé que le prélat assassiné, qui avait une très grande dévotion pour saint Jean-Marie Vianney depuis le petit séminaire, fut le premier curé d’une église placée sous le patronage du saint dans le quartier alors naissant de Mouléké. Mgr Biayenda s’est rendu en pèlerinage à Ars et avait établi des liens avec le sanctuaire.

Mgr Pascal Roland connaît bien la vie et l’œuvre du cardinal Emile Biayenda et a présidé le 22 mars dernier à la Cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville, la messe de célébration du 40e anniversaire de sa mort. A ses yeux, Emile Biayenda est le « curé d’Ars » d’Afrique.

St Jean-Marie Vianney et le cardinal congolais, reconnus pour leur humilité, se sont faits durant leur vie, les apôtres de la pauvreté évangélique authentiquement vécue. « L’homme est un pauvre qui a besoin de tout demander à Dieu », enseignait le saint curé d’Ars. « Ce que je vous demande, c’est cette grâce de me sentir toujours pauvre et néant pour m’appuyer sur vous et ne jamais rien risquer sans vous », lui répondait comme en écho Emile Biayenda dans les notes de son cahier de retraite de préparation au diaconat. Le procès en béatification du cardinal congolais a été ouvert, le 20 mars 1995. Nul doute que les deux prélats sauront inspirer les pèlerins à « une rencontre authentique avec les pauvres » comme les y invite le pape François, à l’occasion de la journée mondiale des pauvres.

Cette journée a été lancée par le Saint-père à l’issue du Jubilé de la miséricorde, célébré par l’Eglise catholique romaine, du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016. La première édition a lieu, ce 19 novembre.

Modalités:

Départ : samedi 18 novembre à 13h30, devant la Gare de l’Est.

Retour : dimanche 19 novembre

Programme :

10h: Conférence de Mgr Pascal Roland

11h:  Messe

15h: Atelier pour la 1ère journée mondiale des pauvres

Frais de participation : 65 euros (hébergement et restauration compris).

Contact : M. Roland Moutou 06 22 84 92 35.

Légendes et crédits photo : 

Affiche de l’événement ©DR

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire