Journée mondiale de lutte contre la drepanocytose : L’IRSS annonce la préparation d’un test rapide de l’anémie

0

L’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS), prépare un test de dépistage rapide de la drépanocytose pour permettre à la population de connaître son électrophorèse d’hémoglobine (AA, AS ou SS).

L’annonce a été faite par le Pr Fridolin Kodondi Kule-Koto, DG de l’IRSS et président du Conseil scientifique national, lors de la 7ème Journée scientifique de l’IRSS, organisée à l’occasion de la célébration lundi 19 juin, de la Journée mondiale de lutte contre la drépanocytose. La manif a eu lieu au Centre de médecine mixte et d’anémie SS (CMMASS), très connu sous le nom de « Centre Mabanga », situé au quartier Yolo-Sud, dans la commune de Kalamu.

Selon le numéro 1 de l’IRSS, ce test est encore en expérimentation au laboratoire. « Ce sera un test rapide, car après 5 minutes on aura déjà le résultat. Il sera moins couteux que les autres tests connus actuellement. Ce qui permettra à toutes les couches de la population d’y accéder facilement »dit-il, poursuivant que « cet examen permettra de militer en faveur d’une loi qui rendra le test de drépanocytose obligatoire sur toute l’étendue du territoire national ».

Dans un exposé intitulé « La validation de l’efficacité du test de dépistage rapide de la drépanocytose », Mme Nicole Misengabu, biologiste médicale, a présenté les résultats du test rapide sur un échantillon de 290 personnes issues de cinq zones de santé de Kinshasa.

Résultats encourageants

Les conclusions de cet examen ont été comparées avec celles obtenues pour le même échantillon, à l’aide d’un autre test appelé Eléctroisofocalisation (EIF). L’oratrice s’est réjoui que ledit test ait donné des résultats encourageants.

Après avoir ouvert les travaux, Eva Mwakasa, ministre de la Recherche scientifique, a aussitôt visité les installations du centre Mabanga. Accompagné du médecin Directeur du CMMASS, Janine Kimboko, et de son adjoint Maurice Kalonji, le numéro 1 de la Recherche scientifique s’est rendu compte des conditions difficiles dans lesquelles travaille le personnel du CMMASS.

Aussi, Eva Mwakasa s’est-il engagé de s’impliquer, non seulement dans l’amélioration des conditions de travail du personnel du CMMASS, mais aussi dans la sensibilisation de la population.
L’objectif, final étant de faire reculer cette maladie grave, pour laquelle la RDC occupe la deuxième place du top 10 africain des pays les plus touchés, après le Nigeria.

Des exposés enrichissants

La 7ème Journée scientifique de l’IRSS a été organisée sous le thème principal : « Ensemble vers un dépistage avec le test de dépistage rapide de la drépanocytose pour un diagnostic et une prise en charge précoce de la drépanocytose ».

Sa célébration a coïncidé avec la 9ème commémoration sur le plan mondial. Des communications de haute portée scientifique, aussi bien du DG de l’IRSS que des médecins attachés à la Recherche à l’IRSS, ont conféré à cette Journée tout son caractère critique.
Parmi les aspects exposés, l’auditoire a retenu « la prise en charge de l’enfant drépanocytaire », « la prise en charge de l’adulte drépanocytaire », « Echange transfusionnel chez le patient drépanocytaire »…

Source : Media Congo

Laisser un commentaire