Journée mondiale de la population : un appel à la prise de conscience de la planification familiale

0

Déterminer librement et de manière responsable le nombre d’enfants en espaçant les naissances peut procurer aux parents une meilleure qualité de vie.

« La planification familiale est un outil de développement économique et social. Grâce à elle, les parents peuvent prévoir et consacrer une plus grande partie de leurs ressources à l’éducation et à la santé de chaque enfant », déclaré la ministre de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo, lors du focus organisé à Pointe-Noire, le 3 août, pour célébrer, en différé, la journée mondiale de la population décrétée le 11 juillet 1987. « La planification est un droit humain » a été le thème retenu au plan international. La réflexion nationale cette année s’est articulée autour de la « Prise de conscience effective de la planification familiale », a précisé la ministre de la Santé et de la population.

Selon Jacqueline Lydia Mikolo, 98% de femmes et 99% d’hommes au Congo connaissent au moins une méthode contraceptive moderne. Les indicateurs sur la planification familiale dans le pays restent néanmoins faibles. L’appel à l’action est de redoubler d’efforts. Le gouvernement réaffirme, quant à lui, ses engagements à soutenir les investissements dans la planification familiale qui est un outil indispensable de développement économique et social.

Descente dans le Kouilou

En dehors de Pointe-Noire, la ministre de la Santé et de la population a effectué des descentes dans le département du Kouilou. À Bilala, Jacqueline Lydia Mikolo a visité le nouvel hôpital du district sanitaire de la localité. Dans les Saras, la ministre de la Santé a lancé les travaux de construction du Centre de santé intégré. Elle a par la suite mis le cap sur Madingou Kayes où elle a eu une séance de travail avec les autorités politico-administratives. Jacqueline Lydia Mikolo a échangé avec les agents contractuels de santé du Kouilou. Le Centre de santé intégré de Madingou Kayes a été transformé en hôpital de base du district sanitaire. À tous les centres de santé visités, la ministre a fait un don d’équipements technico-médicaux pour renforcer leurs plateaux techniques.

Légendes et crédits photo : 

Photo : La ministre de la Santé remettant un kit de matériel technico-médical à l’un des CSI visités

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire