Journée internationale de la femme : une messe pour la paix aura lieu à Diosso

0

En prélude à la fête du 8 mars, la directrice départementale de l’Intégration de la femme au développement du Kouilou, Marie Jeanne Mpassy Steimbault, a annoncé l’organisation de plusieurs activités dans son département dont une messe pour la paix avant la parade de Pointe-Noire.

Journée internationale de la femme : une messe pour la paix aura lieu à Diosso Très engagée pour la réussite de la parade du 8 mars dans la ville côtière, la directrice départementale de l’Intégration de la femme au développement, Marie Jeanne Mpassy Steimbault, a demandé une messe pour la paix et la réussite de l’évènement. Cette messe  se tiendra le 1er mars à Diosso dans le département du Kouilou. « Nous allons organiser une grand-messe en l’église Zéphirin de Diosso pour la paix et la réussite de la parade du 8 mars»,  a-t-elle indiqué.

Outre la grand-messe de Diosso, le 3 mars aura lieu à Hinda la cérémonie de remise des diplômes de fin de formation aux jeunes filles et mères par l’association « Vision Maman Véro » dont l’activité en formation de coupe couture est implantée à Hinda centre.

Cependant, le 4 mars un don de sang sera organisé à Pointe-Noire. « Nous voulons impliquer les femmes du Kouilou pour qu’elles y participent. Quand on parle de l’hôpital de Loandjili et de A. Sicé, il n’y a pas que la population de Pointe-Noire qui a besoin de sang. Celle du Kouilou également », a-t-elle ajouté. Et le 6 mars aura lieu à Loango la remise des dons aux groupements coopératifs des femmes éleveurs et cultivatrices, qui vont recevoir des dotations selon l’activité menée.

Rappelons que la ministre Inès Nefer Bertille Ingani a été récemment en séjour de travail à Pointe-Noire où elle est venue informer personnellement les autorités locales de l’organisation du défilé de la fête 8 mars dans la capitale économique. Cette activité nationale demande l’implication des deux départements, à savoir Pointe-Noire et Kouilou.  « Après cette sensibilisation, nous avons mis à la disposition de madame la ministre les listes des groupements coopératifs, des associations et confessions religieuses, comités de marché du Kouilou. Ces derniers ont reçu des mains de la ministre les pagnes pour la grande parade du 8 mars », a-t-elle dit.

Inès Nefer Ingani s’est également entretenue avec les sages du Kouilou avant d’aller présenter ses civilités à sa majesté le Roi Mâ Loango pour lui parler de ce grand-rendez-vous des femmes congolaises.  À Hinda, la ministre a visité une association de production des œufs. « C’est une activité des femmes, elle les a vues et s’est entretenue avec elles sur leur activité », a poursuivi Marie Jeanne Mpassy Steimbault qui a souligné que cet évènement sera une réussite parce que les femmes du Kouilou sont déjà débout et prêtes à l’accueillir.

Légendes et crédits photo : 

Marie Jeanne Mpassy Steimbault « Adiac »

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire