Joseph Kabila « valide les mandats » et la désignation « par consensus » du président du CNSA

0

Un des points de blocage à l’origine de l’échec de la médiation de la CENCO dans les discussions autour de l’arrangement particulier pour l’application de l’accord signé le 31 décembre à Kinshasa, la présidence du Conseil national de Suivi de l’accord et du procéssus électoral  (CNSA) semble avoir trouvé une solution qui risque de faire parler d’elle.

En effet, dans son article 13, cet arrangement particulier affirme que le CSNA sera constitué de 28 membres issus des parties prenantes de l’accord du 31 décembre. Chaque partie signataire pourra ainsi désigner ses représentants suivant une répartition convenue à l’avance.

Concernant la présidence de cette institution, à l’origine confiée à l’opposant Étienne Tshisekedi mais qui s’est retrouvée au centre des discussions depuis le dès du leader de l’opposition, l’arrangement particulier signé cet après-midi sous l’égide du Parlement congolais dit:

« En attendant l’entrée en fonction du président du CNSA, les listes des membres désignés sont transmises au Président de la République.  Dans le délai de 15 jours à compter de la date du dépôt des listes des membres désignés, le Président de la République convoque les membres désignés afin notamment de:

  1. Valider les mandats des membres,
  2. discuter de la désignation par consensus du président du CSNA
  3. Constituer le bureau définitif du CNSA

« 

Source : Politico CD

Laisser un commentaire