Johannesburg: l’opposition congolaise réaffirme le rejet de la machine à voter

0

L’opposition politique congolaise discute depuis mercredi 24 octobre à Johannesburg en Afrique du Sud sur des stratégies à arrêter pour gagner les élections de décembre 2018.  Au cours de cette rencontre les leaders des plates-formes de l’opposition ont réaffirmé leurs exigences relatives au rejet de la machine à voter et au retrait du fichier électoral de toutes personnes enrôlées sans empreinte digitale.

« Aujourd’hui [mercredi], nous en étions en discussion pour nous mettre d’accord sur le programme commun, sur le candidat commun mais aussi sur la charte qui doit organiser notre structure », rapporte Adolphe Muzito.  

Selon lui, les participants ont aussi consacré la journée de mercredi à leur démarche visant à sensibiliser les dirigeants du monde, en particulier ceux de la SADC, « pour qu’ils participent à la pression que fait le peuple congolais pour obtenir de bonnes élections et dans le délai. »

/sites/default/files/2018-10/03._251018-p-f-kinmuzitosurrencontreopposition-00.mp3

Prennent part à cette réunion, Vital Kamerhe de l’UNC, Martin Fayulu de l’ECIDE, Eve Bazaiba pour le MLC, Adolphe Muzito, les délégués d’Ensemble pour le changement de Moise Katumbi, ceux de l’UDPS, et Freddy Matungulu de Congo na Biso. 

Cette rencontre de deux jours est organisée avec l’accompagnement d’une institution sud-Africaine de politique internationale et de prévention des conflits.
 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire