Jean-Pierre Bemba escorté « manu militari » au siège de son parti

0

Des dizaines de milliers de personnes sont sorties ce mercredi 1er août 2018 dans les rues pour saluer le retour de l’ex-chef de guerre Jean-Pierre Bemba à Kinshasa où la police a commencé à tirer des gaz lacrymogènes vers l’aéroport.

Il s’agit du plus grand rassemblement à caractère politique depuis deux ans dans la capitale de la République démocratique du Congo. La police a tiré à une dizaine de reprises sur le boulevard Lumumba. Selon une source de VOA Afrique sur place, plusieurs personnes ont été blessées.

Jean-Pierre Bemba a été escorté par la police alors que le parti et ses nombreux militants voulaient qu’il fasse la marche à pied jusqu’à son domicile.

« Selon Eve Bazaïba, la présidente du parti MLC (citée par RFI) la police qui encadrait le retour de l’opposant aurait emmené à vive allure le véhicule de Bemba vers une destination inconnue. Les autorités avaient prévenu que le cortège ne devrait pas rouler à moins 40 kmh. »

«Nous devions protéger le sénateur, c’est une célébrité, c’est un ancien vice-président de la République, la police a fait donc travail», a déclaré le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende sur la RFI.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire