Jean-Jacques Lumumba: « le Palu insulte le nom de mon aïeul »

0

Jean-Jacques Lumumba est devenu un personnage central de l’opposition au régime Kabila depuis qu’il s’est érigé en lanceur d’alerte en dénonçant les détournements et la corruption généralisée au sein du pouvoir congolais. Le jeune homme, petit-neveu de Patrice Lumumba, héros de l’indépendance congolaise, s’érige aujourd’hui en pourfendeur du Palu, le parti d’Antoine Gizenga qui a annoncé, ce vendredi 19 octobre, qu’il soutenait le candidat de la Kabilie Emmanuel Shadary Ramazani pour la présidentielle du 23 décembre prochain.

Dans la foulée de cette annonce, le Parti Lumumbiste unifié (Palu) a appelé ses membres à voter en faveur « du candidat indépendant shadary » pour la succession du président hors mandat Joseph Kabila.

L’annonce du Palu a fait bondir Jean-jacques Lumumba. « Le nom de Lumumba est utilisé à outrance et l’appel lancé par ce parti qui ose se revendiquer des idées de mon grand-oncle est une insulte. »

La Libre Afrique: Le parti lumumbiste unifié existe depuis 1964, pourquoi réagir ainsi aujourd’hui ?

Jean-Jacques Lumumba: Je réagis parce que ce parti ne respecte pas du tout les idées de mon grand-oncle. Sur l’utilisation du nom de Lumumba par Gizenga, je voudrais simplement rappeler que Gizenga ne faisait pas partie des plus proches collaborateurs de Patrice Lumumba. Ceux qui étaient vraiment proches de lui et de ses idées sont pratiquement tous morts à ses côtés. Ensuite, aujourd’hui, le parti de Gizenga, en appelant à voter en faveur de Shadary, tente d’apporter une caution morale à ce candidat dont il ne peut absolument pas se revendiquer. Le Palu et Shadary veulent uniquement entretenir le pouvoir de Kabila et de sa bande de kleptocrates au détriment du bonheur du Congolais. C’est une honte d’utiliser le nom de mon grand-oncle dans ce contexte. Soutenir Kabila c’est entretenir le malheur des Congolais et le faire au nom de mon grand-oncle, c’est une insulte. 

Pour vous, le Palu ne cherche donc qu’à s’accrocher au pouvoir en utilisant le nom de Lumumba ?

C’est l’évidence même. Ce parti est derrière Kabila depuis 2006, s’il se souciait un peu du bien-être des Congolais, il ne pourrait jamais appeler à soutenir Shadary. Ce qui m’insupporte, c’est que ces gens veulent continuer une politique de misère pour le peuple congolais tout en brandissant ce nom. Ils marchent sur la souffrance du peuple. 

Que prônez-vous ?

Je n’ai pas le pouvoir de leur interdire d’utiliser le nom de leur parti. Mais je voudrais vraiment que tous les Congolais sachent que les membres du Palu ne sont pas les héritiers du combat de Patrice Lumumba et qu’ils utilisent ce nom uniquement comme un fond de commerce. Et pourtant, des héritiers il y en a comme le docteur Mukwege ou les activistes des mouvements citoyens. Eux se battent réellement pour un meilleur avenir pour le peuple congolais. 

Comment voyez-vous l’avenir ?

Difficile. La voie politique est un échec. Continuer à aller vers les élections, c’est soit entériner la tricherie du pouvoir en place, soit c’est offrir la possibilité à Kabila de reporter encore le scrutin et de se maintenir au pouvoir.

Vous craignez un embrasement de la situation ?

Je me répète, la voie politique a échoué. C’est un constat évident. Il faudra donc autre chose si on ne veut pas que le Congo s’enferme dans son malheur. Les élections sont prévues dans un peu plus de deux mois, on sera donc vite fixé…

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire