Ituri: les parlementaires dénoncent l’afflux de la population hutue vers leur province

0

Les parlementaires originaires de l’Ituri dénoncent l’afflux de la population hutue vers cette province situee dans le Nord-est de la RDC. S’exprimant à la presse lundi 22 mai à Kinshasa, ces élus s’étonnent que ces migrants hutu, bloqués au gouvernorat du Nord-Kivu, refusent catégoriquement de retourner à Masisi pourtant présenté comme leur terre natale.
 
Les parlementaires déplorent en outre ce qu’ils qualifient de mutisme, de laxisme et d’indifférence des institutions nationales face à cette situation tendant, selon eux, à la balkanisation de la RDC.
 
«Leur refus de retourner à Masisi est une preuve manifeste de leur fausse identité congolaise. L’identité Banabuisha leur attribuée n’est qu’une distraction et une stratégie pour leur permettre d’envahir la province de l’Ituri et de déposséder les autochtones de leurs terres natales et ancestrales sur base d’une interprétation erronée de l’article 30 de la Constitution de la RDC », a déploré le porte-parole des parlementaires de l’Ituri, Joseph Chuta Bilo.
 
La déclaration des parlementaires de l’Ituri intervient deux jours après que le gouvernorat du Nord-Kivu a mis en place une commission d’identification de ses déplacés et de vérification de leurs vrais milieux d’origine.
 
Cette commission, a expliqué le gouverneur Juline Paluku, tente de trouver une solution à la crise provoquée par les mouvements de la population Hutue au Nord-Kivu. Cette dernière a été empêchée en avril dernier de se déplacer vers la province de l’Ituri, où elle disait être à la recherche des terres arables.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire