Ituri : environ 20 000 déplacés internes enregistrés à Bunia, selon OCHA

0

Ituri : environ 20 000 déplacés internes enregistrés à Bunia, selon OCHA

Environ vingt mille déplacés internes sont enregistrés à Bunia depuis le début des conflits intercommunautaires à Djugu, a révélé lundi 12 février le chef du sous-bureau d’OCHA en Ituri, Idrissa Conteh. Pour lui, la situation humanitaire est grave et le gouvernement devrait travailler à stabiliser la zone, pour permettre le retour de ces déplacés dans leurs villages.
 
«La situation humanitaire s’est beaucoup détériorée. A la date d’aujourd’hui [12 février], nous avons plus de 10 000 personnes déjà enregistrées seulement dans le site. Mais ceux qui sont éparpillés dans des familles d’accueil dans des familles dans la ville de Bunia, c’est plus de 8 000 personnes. Si vous totalisez les deux nous sommes à environ 20 000 personnes déjà déplacées seulement ici dans la ville de Bunia», a déclaré Idrissa Conteh.
 
Il a déploré l’incendie de plus de deux mille cases, à la suite des conflits intercommunautaires entre les Hema et les Lendu à Djugu.
 
«Il y a des gens qui passent la nuit en pleine air. Des villages entiers sont partis en fumée, selon des rapports que nous recevons de la part de nos partenaires», a ajouté Idrissa Conteh.
 
Ce responsable du Bureau conjoint des affaires humanitaires (OCHA) a recommandé au gouvernement de la RDC de stabiliser la zone en vue de permettre le retour de ces déplacés dans leurs villages.
 
«Nous donnons l’aide aux gens qui sont dans le besoin, mais les autorités ont aussi leur rôle à jouer : pacifier les communautés et maintenir l’autorité de l’Etat pour permettre à ces déplacés de regagner leurs villages d’origine et recommencer leurs vies», a conseillé Idrissa Conteh.
 
Des violences intercommunautaires ont repris depuis quelques semaines dans le territoire de Djugu. Les habitants de plusieurs villages les ont abandonnés. D’autres ont abandonné leurs localités par peur des rumeurs d’éventuelles attaques dans la zone.
 
Le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani est arrivé à Bunia, en mission d’administration du territoire.
 
«Je vais échanger avec tout le monde. A la fin de la mission, je vous dirai ce qu’on a fait et les solutions que nous avons apportées», a-t-il promis.
 
Son Shadari.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire