Ituri: dégradation de la RN27, plusieurs véhicules bloqués vers les localités de Jina et Lopa

0

Plusieurs véhicules sont bloqués depuis lundi dernier sur la route nationale numéro 27 allant de Bunia vers Mahagi jusqu’à la frontière ougandaise, longue de plus de 180 kilomètres, a-t-on appris de certains usagers.

Deux camions citernes se sont renversés à la suite du mauvais état de route et bloquent la circulation. Des chauffeurs interrogés par buniaactualite.com dénoncent l’indifférence du Gouvernement face à cette situation.Une colonne des camions et des voitures est perceptible sur une distance de 5 kilomètres entre Djugu-centre et Lopa sur la RN 27 au nord de Bunia. Selon certains conducteurs, des bourbiers sont parsemés sur une distance de 25 kilomètres, notamment à Nyapala, Jina et Matete où deux camions citernes se sont renversés et bloquent le passage à d’autres véhicules.

«J’ai passé 3 jours pour quiter Mahagi et rejoindre Bunia. Il y a trop de bourbiers sur la route en cette période pluvieuse et de gros camions bloquent le passage. En temps normal cette distance ne nous prend que quelques heures » affirme un conducteur de taxi voiture.

La RN27 est la principale voie de ravitaillement de l’Ituri et de toute la région en produits manufacturés en provenance de l’Ouganda. Déjà, le prix de transport sur ce tronçon a galopé, passant de 25 à 30$ américains.

C’est cette situation qui explique aussi la montée des prix des biens manufacturés sur le marché à Bunia, notamment le riz importé, l’huile de table et autres.

La société civile locale s’insurge contre le fond national d’entretien routier, FONER en sigle, qui continue pourtant à percevoir des taxes de payage route censées être affectées à l’entretien de la chaussée.

La dernière réhabilitation de cette route date d’il y a plus de deux ans, des travaux qui avaient été financés par la banque mondiale avant que cette dernière ne décide de suspendre le financement de ce genre de travaux.

La reprise de la coopération entre cette institution de Breton Wood et le gouvernement congolais est annoncée pour bientôt mais en attendant, les passagers sur les routes d’intérêt national en Ituri traversent un véritable calvaire.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire