Ituri : 6 nouveaux assaillants arrêtés par l’armée à Djugu

0

Le secteur opérationnel de l’armée en Ituri a présenté devant la presse ce jeudi 07 juin 2018, 6 nouveaux assaillants présumés auteurs des violences communautaires en territoire de Djugu ayant causé depuis décembre 2017 plus d’une centaine de morts et 200.000 déplacés internes.

Ces hommes sont tombés dans les filets des forces loyalistes munis de 6 armes de type AK 47 dans les localités de Golo, Lipu et Songamoya situées respectivement dans les secteurs de Walendu Pitsi et Djatsi, à plus de 70km au nord de Bunia.

« Au total, ils sont au nombre de 6 assaillants munis des armes AK 47 et d’une bombe lance-roquettes avec un lot important de gris-gris », a indiqué le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole militaire qui a appelé le dernier groupe de ces inciviques à déposer les armes et se rendre aux FARDC sans aucune autre forme de procédure.

 

Le lot de gris-gris des assaillants arrêtés par les FARDC. (© DR)

Un de ces assaillants qui est passé aux aveux a également lancé le même message, appelant ses collègues restés en brousse, à contribuer pour le retour de la paix.

« À tous les villageois restés en brousse, je les invite à rentrer dans leurs entités, à remettre les armes aux autorités et nous qui sommes ici aux arrêts, nous sommes prêts à répondre de tous les crimes que nous avons commis », a-t-il répondu, interrogé par la presse.

Ceci porte à près de 90 le nombre d’assaillants déjà arrêtés par les forces de sécurité dans ce territoire de Djugu depuis décembre 2017. La plupart d’entre eux avait déjà été remis à la justice militaire mais le début de leurs procès se fait toujours attendre.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire