Ituri : 4 morts dans plusieurs attaques armées à Djugu

0

Quatre personnes, dont un militaire des FARDC, ont été tuées entre mardi et mercredi 28 novembre par des hommes armés non autrement identifiés dans plusieurs villages du territoire de Djugu (Ituri). Par ailleurs, d’autres combats ont été signalés le même mercredi dans la collectivité des Bahema Nord.

Trois attaques ont été signalées depuis la nuit dernière notamment dans les villages de Lodjo et Galayi, à plus de cent kilomètres au nord de Bunia, et de Laudjo, en collectivité de Walendu Pitsi.

Le président local de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) rapporte que des bandits armés se sont introduits dans une boutique à Lodjo, une cité minière proche de Mongwalu à environ 100 kilomètres au nord de Bunia. Ils ont tué par balles le propriétaire, sa copine et sa vendeuse. Ils ont blessé une autre femme avant de s’enfuir vers Galayi, un village proche, où ils ont emporté des biens.

La FEC indique que tous les commerces sont fermés dans la région en guise de protestation.

A Laudjo, un militaire a été tué par balle mercredi. La victime est tombée dans une embuscade en allant puiser de l’eau, précise le chef des Bahema Nord, Pilo Molindro. Un autre groupe d’assaillants, selon lui, a également attaqué vers 4 heures du matin les positions des FARDC au village de Ndjojo. Le bilan de ces affrontements n’est pas encore disponible. Mais, des habitants fuient déjà vers Mahagi.

Dans la collectivité de Walendu Pitsi, la société civile de Djugu déplore également l’incendie des cases à Ndjaji, Dhego, Dido et Gobba par les FARDC. Radio Okapi a tenté de joindre le porte-parole de l’armée en Ituri pour répondre à cette accusation, sans succès.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire