Invalidation des députés : Médard Kankolongo, accuse l’ancien régime de Joseph Kabila de monté la cour constitutionnelle contre les députés de l’opposition.

0

Contacté par la rédaction de Ouragan fm, lundi 17 juin 2019, concernant l’invalidation des députés de l’opposition par la cour constitutionnelle, le président du parti « Congo en Avant », Médard Kankolongo, accuse l’ancien régime de Joseph Kabila de monté la cour constitutionnelle contre les députés de l’opposition.

 « Je pense que cette position de la cour n’étonne personne, dès lors que l’ancien ministre de la justice l’avait bien dit que notre justice est une justice « à trois Vitesse », alors qu’il était ministre. Nous sommes entrain de subir les anciennes méthodes du régime Kabila, comment pouvons nous comprendre alors que les arrêts de la cour sont inattaquable ? Aujourd’hui avec cette commission soit disant spéciale pour corriger les erreurs matérielles, prouve à suffisance aujourd’hui que nous n’avons pas des justices dans notre pays. Nos amis du FCC ils ont tout fait pour boutiquer les choses en violation même des loi qui régissent notre République », a déclaré Médard Kankolongo

À cet effet, Médard Kankolongo, propose que le ministère de la justice soit désormais rattacher à la présidence de la République pour éviter les manipulations juridiques du FCC.

« Nous pensons à ce qui nous concerne que le ministère de justice doit revenir totalement liée à la présidence de la République, si par mal chance le FCC prend encore ce ministère dans le prochain gouvernement, ça sera encore l’enfer », a-t-il suggéré

Rappelons que la cour constitutionnelle a invalidé plus de 23 députés de l’opposition au détriment des ceux du Front commun pour le Congo (FCC).

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire