Institut français du Congo : un programme de décembre attrayant

0

Pour clôturer l’année en beauté, l’espace culturel basé à Pointe-Noire propose des rendez-vous aux multiples couleurs pour ce mois de décembre avec, au programme, une exposition de Noël et des créations de percussions, musique, théâtre et danse.

L’Institut français du Congo (IFC) a reçu Pierre Claver Mabiala, le 4 décembre, dans la pièce de théâtre intitulée Le tigre bleu de l’Euphrate de Laurent Gaudé, mise en scène par l’artiste lui-même. Pierre Claver Mabiala reprend ce texte puissant et poétique sur les derniers instants d’Alexandre le Grand. Au programme figurent deux créations : Viva Mandela (musique, danse, théâtre) du metteur en scène, comédien, danseur, musicien et rappeur Chériff Bakala, et Ka Bien ( percussions) qui réunit  le Français Sonny Troupé, surdoué autant à la percussion qu’à la batterie, avec le quatuor Doundouba et le groupe Ndima.

La première création sera présentée le 9 décembre; Elle évoque les combats et la vie de Nelson Mandela, figure politique la plus inspirante du XXe siècle. Viva Mandela réunira sur scène Chériff Bakala avec Alexandra Guenin et Guillaume Delalandre (comédiens), Aipeur Foundou (danseur), Laffont Bakouikila et Romaric Nzaou (musiciens). La seconde création sera, quant à elle, présentée le 15 décembre. Elle célèbre les retrouvailles de Sonny Trouipé avec les cousins africains que sont les Doundouba ou les artistes du groupe pygmée Ndima.  Ka Bien «  invite autant au souvenir qu’à la foi en un monde plus fraternel et heureux, à travers le langage sans frontières du rythme ».

À l’occasion de la fête de Noël, l’IFC organise, du 9 au 23 décembre, une exposition vente. Les Ponténégrins pourront admirer et se procurer diverses créations des artisans de la ville.  Une belle occasion de s’offrir et offrir des cadeaux pour les fêtes. Le 9 décembre, aura aussi lieu à l’IFC l’atelier numérique.  L’activité destinée à la sensibilisation à l’univers numérique sera organisée en partenariat avec l’Association de Mpaka pour l’intégration et le développement.

Le cinéma est aussi de la partie avec la projection des films Invictus, clint eastwood, sur Mandela, le 12 décembre, en écho au spectacle Viva Mandela et  Black Mic Mac (grand classique de la comédie des années 1980) de Thomas Gilou le 19 décembre, au lycée de Mpaka. Il y aura aussi le cinéma jeunesse, les 13 et 20 décembre, avec la projection des films The wild et Le  pole express.  À cela s’ajoutent les ateliers conte (2, 9 et 16 décembre) Aaec Nestor Mabiala et Gisèle Tchicaya et les ateliers Slam et percussions, le 16 décembre.

Notons qu’à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le sida, l’IFC a organisé  une réunion de sensibilisation avec projections de clips vidéo suivie d’une séance de questions-réponses. Cette activité a été suivie de l’hommage à la soul américaine avec les jeunes artistes ponténégrins Berléa, Bradley, Ety et Aka qui ont revisité, à leur façon, des chansons de Roberta Flack et Donny Hathaway. Accompagnés par  le groupe Pointe-Noire All stars avec Baurdier Deckerpel au piano, Romaric Nzaou à la batterie, Bertrand Makenga à la guitare et Gabin Iwangou à la basse, ils ont proposé, le 2 décembre, «un répertoire qui entre magnifiquement en résonnance avec la pratique du chant choral d’inspiration gospel dont le Congo est l’un des viviers les plus prolifiques ».

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire