Institut français du Congo : le bibliobus poursuit son exploration

0

Mis en service par l’Institut français du Congo (IFC), le bibliobus ou bibliothèque itinérante continue sa tournée dans les arrondissements de la ville océane dans l’objectif de rendre le livre plus accessible. Cette nouvelle tournée a été lancée, il y a quelques jours, par Fabienne Bidou, directrice déléguée de l’IFC.

Le bibliobus de l’IFC est en train d’écrire une nouvelle page de son histoire. Après son succès enregistré l’année dernière, l’équipe de la médiathèque a décidé de remettre les roues du bibliobus en route pour aller à la rencontre des jeunes dans les différents quartiers de Pointe-Noire. Ce bibliobus a décidé de poursuivre son exploration de la ville dans de nouveaux espaces des quartiers de Mvoumvou, Tchimbamba et Vindoulou. Son service a été même retouché afin de permettre à plus de gens d’avoir accès à la lecture et à une ouverture aux cultures du monde à travers le livre.

Les activités points lecture, notamment à l’Espace culturel Yaro (Loandjili), au Cercle Culturel pour enfants (Mpaka) et à l’Association Africa Graffitis (Côte Matève), ont également été renforcées et complétées par des ateliers d’éveil artistique (percussions, slam et conte).

Interrogée sur ce bibliobus,  la directrice déléguée de l’IFC, Fabienne Bidou, a donné l’importance de cette bibliothèque itinérante. « Nous avons lancé l’année dernière ce bibliobus qui sillonne les rues de différents quartiers de la ville afin de permettre aux jeunes d’avoir accès aux livres et de se cultiver.  En moyenne, nous apportons 200 à 300 livres et nous terminons avec une séance de conte. Vu que désormais trois points lecture ont été pérennisés, à savoir le point de Loandjili, de Côte mateve et de Mpaka, nous emmenons le bibliobus à Mbota, à Vindoulou, Tchibamba et à Mvoumvou », a-t-elle dit.

En effet, l’IFC avait lancé son bibliobus en 2016.  Cette bibliothèque itinérante sillonnait la ville de Pointe-Noire pour rencontrer des enfants et des jeunes dans leurs lieux de vie. Au terme de seize sorties réparties entre juillet et septembre, cette innovation avait touché un millier d’enfants et d’adolescents. Depuis, certains des espaces  visités ont pérennisé l’expérience et un réseau des points lectures s’est constitué, regroupant l’Espace culturel Yaro, le Cercle Culturel pour Enfants, l’Association Africa Graffitis  et l’IFC de Pointe-Noire.

Rappelons que pendant cette nouvelle tournée, l’équipe de la médiathèque de l’IFC sera accompagnée par la conteuse Gisèle Tchicaya. Cette activité connaîtra également la participation de Rénatura, une association congolaise qui œuvre pour la sauvegarde des tortues marines.

 

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire