Insécurité au Sud Kivu: la société civile qualifie l’opération Tujikinge de « Coquille vide »

0

Après la société civile de Ndendere en commune d’Ibanda, c’est celle de Mulambula en commune de Bagira qui met en cause l’opération « Tujikinge » lancée par les autorités provinciales et dénonce la résurgence de l’insécurité dans son entité depuis quelques mois.

« L’opération Tujikinge, est une coquille vide À Mulambula-Bagira. Depuis décembre 2018, le quartier Mulambula est la proie d’une insécurité de haute gamme Plus de 20 maisons ont été attaquées, leurs propriétaires dévalisés, pillés de tout: argent, équipements téléphones portables et autres, les files torsadés sont volés dans tout le quartier, les gens commencent à partir louer des maisons à Karhale même pour fuir la mort », a déclaré le président de la société civile de Mulambula.

Le président de la société civile, sous noyau de Mulambula attribue cette situation aussi à l’incapacité des autorités communales qui ne fournissent pas des efforts pour trouver des solutions à ce problème.

« Malgré le plan sécuritaire proposé en conseil de sécurité du quartier, nous nous sommes rendu compte que les autorités communales, en l’occurrence le bourgmestre sont un grand moteur de cette situation sécuritaire calamiteuse. Il y a à peu près 2ans depuis que Monsieur le bourgmestre de Bagira a signé un contrat de bail au quartier Mulambula pour location d’une maison abritant le sous commissariat de la police à Mulambula car étant incapable de construire un sous commissariat mais ce qui est odieux, scandaleux est qu’il n’a payé que 3 mois dans tout ce temps qu’on occupe cette maison d’un particulier. Quelle sécurité peut nous fournir cette police lorsqu’elle n’est pas dans des bonnes conditions », se demande Emmanuel Birhashwirwa.

La structure citoyenne se plaint de n’avoir reçu la réponse du bourgmestre de cette commune malgré l’alerte lancée par elle.

« Quel est ce quartier des autres communes de la ville qui n’a pas sa propre maison pour son sous CIAT ? Vu que nous avons déjà demandé à maintes reprises à monsieur Nsinanyofi de s’acquitter de cette dette mais en vain, nous demandons à son Excellence le Gouverneur Claude NYAMUGABO d’éjecter ces oligarques de la tête de la commune de Bagira car trop c’est trop ! Nous en avons marre », ajoute-t-il.

A la commune de Bagira on nie toutes ces accusations de la société civile, concernant le commissariat, promettant de livrer les détails dans les jours à venir. Notons que quelques jours avant, la société civile sous noyau de Ndendere avait demandé au gouverneur du Sud-Kivu de « revoir » l’opération car elle n’aboutit pas aux résultats escomptés après l’identification de plus de 80 cas d’attaques dans cette entité au cours du seul mois de Mai dernier.

 

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire