Industrie du jeu vidéo : Silas Adekunle met sur le marché le premier robot

0

Le natif de Lagos, au Nigeria, est devenu à ce jour millionnaire en euro.  A 27 ans, il fait partie  de la dernière liste de Forbes des moins de 30 ans pour les technologies européennes. Et il le doit à sa spectaculaire invention : le MekaMon, qui a su séduire  Apple et des millions de personnes de par le monde.

MekaMon est un robot pouvant être utilisé comme protagoniste d’un jeu. Contrôlé avec un Smartphone, ce robot à l’apparence d’un crabe peut prendre plusieurs formes et armes. Il peut combattre des robots présents physiquement près de lui ou ceux utilisés par d’autres joueurs en réseau, perceptibles, comme les décors par le biais de la réalité augmentée. Plus intéressant, il peut exprimer des émotions comme la tristesse. Qualifié d’une machine de bataille, MekaMon  est estimé à trois cents dollars, a peu près 173 400 FCFA. « Quand je suis entré dans la robotique, j’ai vraiment aimé le mouvement. Les gens sont habitués à des robots maladroits. Quand vous donnez l’impression d’être réaliste, soit ils adorent, soit ils sont paniqués », a lancé Silas Adekunle.

Au cours de l’année, les MekaMons ont connu une modification, ce qui leur permet d’être sensibles au toucher et donne lieu à des instants de vie en montrant des mouvements de joie tels que des remuements à l’image des chiens. C’est en mars 2017 que  Silas Adekunle a eu la chance de rencontrer, aux Etats-Unis,  Ron Okamoto,  responsable des relations avec les développeurs à Apple. Après une démonstration du produit, ce dernier a été séduit par les atouts du robot, permettant à Silas de décrocher un contrat de distribution exclusif qui a été signé en novembre de la même année. Cette invention du jeune ingénieur  connaît un succès commercial, générant en 2107 près de 6, 5 millions d’euros de recettes. Il a également fait l’objet de divers soutiens à hauteur de plus de dix mille millions d’euros. Ce qui a conduit Apple, le géant de l’électronique, à vendre certains de ses produits en exclusivité dans ses boutiques.

La robotique est aujourd’hui une  science qui dispose d’applications dans les domaines multiples. On l’utilise de plus en plus dans le secteur des industries automobiles, à propos duquel beaucoup le perçoivent comme un outil de remplacement de l’humain. Ce n’est pas le cas du domaine des jeux vidéo. Ce secteur est bien moins investi par la robotique que l’industrie automobile.  Et le robot y sert moins. Arrivé au Royaume-Uni à l’âge de 11ans, ce jeune ingénieur qui vit désormais à Londres  est diplômé en robotique et nourrit d’autres projets.

Pour rappel, en 2013, Silas crée Reach Robotics et commence la conception de son robot. À la suite des difficultés rencontrées, il fait appel à Christopher Beck, à l’époque doctorant en robotique. Ensemble, ils murissent le projet jusqu’à sa concrétisation en 2017. En fait, c’est sur YouTube que ce nouveau millionnaire a eu le goût de la robotique en y apprenant à coder et à concevoir des petits robots.

Légendes et crédits photo : 

Sila Adekunle et son invention

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire