Industrialisation : la BAD plaide pour des projets pertinents de la société civile

0

L’institution financière panafricaine a ouvert sa deuxième édition du forum de la société civile sur le thème « Engager la société civile dans l’accélération de l’industrialisation de l’Afrique ».

Le chef économiste de la Banque africaine de développement (BAD) et vice-président de la gouvernance économiste et de gestion, Célestin Monga, a rappelé l’importance des Organisations de la société civile (OSC) pour le développement de l’Afrique. Il a souligné quatre déficits qui freinent le développement du continent, voire de l’industrialisation, à savoir « l’estime de soi;  le déficit de curiosité intellectuelle (apprentissage connaissance); le déficit de leadership, enfin le déficit de la culture de résolution de conflits ». 

En vue de placer la société civile comme l’un des maillons essentiels de la BAD,  Célestin Monga l’a invitée à revoir son management avec les OSC; d’aller au-delà des projets de la banque. Il a, par ailleurs, appelé les OSC à réfléchir sur les projets pertinents pour l’appui aux Petites et moyennes entreprises (PME) et aux Petites et moyennes industries, notamment en matière de passation de marchés publics. 

Il a suggéré une connexion des PME aux zones économiques spécifiques. « De nombreux investisseurs qui pensent que l’Afrique est pauvre et qui prétendent que le Retour sur investissement (RSI) n’est pas profitable, préfèrent investir dans d’autres régions », a-t-il relevé, avant de proposer la réduction des risques des RSI, de sorte à donner confiance aux investisseurs. 
Célestin Monga a également parlé de la nécessité de la  transparence pour l’industrialisation, afin que les OSC et les bénéficiaires de projets puissent avoir toutes les informations utiles. 

 

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire