Imbroglio autour de la publication des listes électorales provisoires

0

Que se passe-t-il avec les listes électorales en République démocratique du Congo ? En vue des élections prévues le 23 décembre, les listes provisoires répertoriant les 40 millions d’électeurs doivent être publiées. C’est en tout cas l’engagement qui a été pris le 28 mai dernier par la Commission électorale nationale indépendante après l’audit du fichier électoral par l’OIF, l’Organisation internationale de la francophonie.

Le travail d’impression des listes électorales continue. C’est le message du président de la Ceni, Corneille Nangaa. En tous cas, l’opposition réclame la publication de ces listes électorales depuis le 28 mai, date à laquelle la Ceni s’est engagée à les éditer le plus rapidement possible.

L’audit de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) révélait que près de 17% des électeurs inscrits n’avaient pas d’empreinte. Il faut donc vérifier les listes, c’est l’objectif de ces listes provisoires affichées dans les 171 antennes réparties sur l’ensemble du territoire.

Joint par RFI, le président de la Ceni dit donc que l’édition des listes est en cours et que de toute façon la loi lui demande de publier les listes provisoires 60 jours avant le scrutin. Après avoir consulté la loi en vigueur, les articles 6 et 8 sont formels, ce sont en fait les listes définitives qui doivent être publiées 60 jours avant le vote.

La Commission électorale compte donc afficher les listes provisoires au plus tard au moment même où elle doit publier celles qui sont définitives.

Après cette découverte, dans la Commission on veut maintenant rectifier le tir et on assure que les listes provisoires seront affichées 90 jours au plus tard – c’est la loi – avant les élections. Ce serait donc en septembre. La Ceni se veut rassurante et assure que le calendrier sera respecté. « De toute façon la procédure de génération et de production est en cours. Le temps juste de produire, conditionner et de déployer au niveau de toutes nos antennes, pour d’éventuelles réclamations », assure Corneille Naanga.

Si le président de la Ceni estime que tout sera fait d’ici le 22 septembre, pour ce coordinateur de la mission d’observation citoyenne des élections, Bishop Abraham Djamba, les listes provisoires doivent être publiées le plus tôt possible. « Il faut continuer l’audit de ces fichiers ou de ces listes bien avant le mois de septembre, parce qu’il y a encore beaucoup de choses à faire, à regarder sur le terrain. Il y a des contacts à prendre avec des citoyens, des contacts à prendre avec les structures de la Ceni sur place ».

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire