Hydrocarbures : Kinshasa décidera seul d’une éventuelle exploration au Parc de la Salonga

0

Aucune réglementation en vigueur n’interdit d’effectuer des recherches dans les aires protégées. À travers la mise au point du gouvernement de la République, les spéculations repartent de plus bel sur le sort du site du parc.

Les spéculations ont redoublé après les révélations d’un journal allemand « Die Tageszeintung » sur le démarrage en vue de l’exploitation du Parc national de la Salonga, après le feu vert du président Joseph Kabila. La RDC choisit d’adopter une position très claire par rapport à toute tentative d’exploration du pétrole au Parc national de la Salonga. Avec ses 33 350 km², le site représente la deuxième plus grande réserve de forêt tropicale pluviale d’Afrique. À l’échelle mondiale, l’on présente le site classé patrimoine de l’Unesco comme la deuxième plus grande forêt tropicale au monde. Le site est réputé aussi pour ses espèces rares, dont les éléphants de forêt, les chimpanzés nains et les paons du Congo.

Kinshasa ne se met pas à dos ses propres lois qui lui permettent, d’ailleurs, d’explorer dans n’importe quelle partie du pays. Toutefois, aucune information officielle n’établit une volonté de mener à son terme une telle entreprise. Pas de campagne d’exploration en vue mais plutôt une clarification des officiels congolais. Dès le signe de présence pétrolière dans une région sensible, le gouvernement de la RDC va se réunir avec des experts en vue d’évaluer les dangers possibles d’une exploitation.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire