Hommage : Pierre Ndaye élevé au rang d’officier de l’Ordre national des héros nationaux

0

Décédé le 26 janvier dernier à Johannesburg, l’ancien attaquant international de Tshinkunku et de l’AS Vita Club a été inhumé le 26 février, au cimetière Nécropole entre Ciel et Terre, dans la commune de Nsele, à Kinshasa.

Avant sa mise en terre, Pierre Ndaye a eu droit à des funérailles dignes de son rang au Palais du peuple. Le pays lui a rendu un vibrant hommage en l’élevant à titre posthume au rang d’officier de l’Ordre national des héros nationaux Kabila-Lumumba.

Des personnalités politiques et du monde sportif du pays, parmi lesquels le directeur de cabinet du président de la République, Vital Kamerhe représentant le chef de l’Etat, ont rehaussé de leur présence la cérémonie des obsèques de ce renard des surfaces, recordman des buteurs de la Coupe d’Afrique des nations de football. Lors du sacre des Léopards de l’ex-Zaïre en 1974, en Égypte, Pierre Ndaye avait inscrit neuf buts au cours, un record jamais égalé jusqu’à ce jour.

Construction d’un stade à son nom

Pour honorer encore plus sa mémoire, le ministre sortant des Sports, Papy Niango, a, au cours de la cérémonie, annoncé la décision du gouvernement de construire à Kananga un stade de football qui portera le nom de l’illustre disparu. Ce sera un stade de douze mille places pour un coût estimé à douze millions de dollars américains. Papy Niango a, dans la foulée, indiqué que tous les anciens champions d’Afrique 1968 et 1974 encore en vie obtiendront des passeports diplomatiques, y compris ceux qui ont acquis des nationalités étrangères.

Président de l’Union des champions d’Afrique 1968 et 1974, l’ancien gardien de but international Kalambay Otepa a, dans son mot, plaidé pour un meilleur traitement de ces anciennes gloires du football congolais.

Pour rappel, Pierre Ndaye avait été admis aux soins médicaux en Afrique du Sud depuis septembre 2018, évacué de Kinshasa vers Johannesburg par le gouvernement congolais. L’on retient que « Mutumbula », ancien joueur de Renaissance de Kasaï de Kananga, AS Bantous de Mbuji-Mayi, Tshinkunku de Kananga et Vita Club de Kinshasa a été l’un des principaux artisans du dernier sacre de l’ex-Zaïre en Coupe d’Afrique des nations en 1974.

Pierre Ndaye avait aussi pris part, pour la première fois avec les Léopards, à la Coupe du monde en Allemagne, la même année. Il avait déjà été décoré de la médaille de l’Ordre national des Léopards, en 1974, et avait également reçu la médaille du mérite sportif du Centenaire de la Fifa en 2005, à Kinshasa, décernée par l’ancien président de l’instance mondiale du ballon rond, Sepp Blatter. Celui qu’on avait surnommé « Volvo » a tiré sa révérence. Paix à son âme.

Légendes et crédits photo : 

Pierre Ndaye Mulamba, alias Mutumbula, inhumé le mardi 26 février à Kinshasa

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire