Haut-Katanga : un mort dans les échauffourées entre creuseurs artisanaux et policiers à Kawama

0

Une élève de 15 ans a été tué ce mardi 2 octobre à Kawama par une balle perdue, tirée par un  des policiers commis à la garde de  la carrière minière de  Kawama exploitée par l’entreprise Congo   Dong Fang Mining (CDM). Le village de Kawama est situé à une vingtaine des kilomètres de Lubumbashi sur la route de Likasi.

Ces policiers ont fait recours aux balles réelles pour faire face aux échauffourées qui les opposaient aux creuseurs artisanaux des mines.

Le chef  du village   Kawama qui déplore  cette situation  appelle les autorités  tant nationales  que  provinciales à « sécuriser d’abord la population et les minerais ensuite.

Selon lui, tout est parti de coups de feu qui ont été entendus de la carrière Kawama vers 3 heures du matin de ce mardi. Une heure après, les bruits de détonation s’approchaient de plus en plus du village, car cette carrière était prise d’assaut par des creuseurs artisanaux clandestins.  

Les éléments de la police avançaient petit à petit vers ce village en repoussant les creuseurs artisanaux. L’un des policiers  a tiré à bout portant   sur un jeune homme de 15 ans qui revenait de toilettes, a indiqué le chef coutumier Kyapo.

L’auteur de ce crime s’est en fui. La victime est un élève du secondaire dans une école de la place.

Après l’incident, les habitants de Kawama ont initié une marche, exécutant des chants hostiles aux autorités et ont saccagé le bureau du sous commissariat de la police de Kawama ainsi qu’une habitation d’un militaire FARDC.

L’entreprise CDM déplore ce qui est arrivé. Le chargé de sécurité de cette entreprise minière affirme que depuis un certain temps, la mine de Kawama qui est une propriété privée est souvent envahie par des creuseurs artisanaux qui pillent les minerais. 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire