Haut-Katanga : l’Assemblée provinciale veut en finir avec Jean-Claude Kazembe

0

Une session extraordinaire de juillet convoquée sur une matière bien taillée avec pour mission : la restitution du rapport poignant de la commission économico-financière chargée d’enquêter sur l’exécution du budget de la province durant la période de Jean-Claude Kazembe.

Après investigation, les premiers éléments repérés font état d’un détournement de deux gros bus, six jeeps, près d’un milliard de francs destinés aux personnels d’appoint des ministères et gouvernorat. En somme, dix chefs d’accusations sont reprochés à l’ex homme fort du Haut-Katanga.

L’assemblée provinciale du Haut Katanga donne 48 heures au gouverneur déchu pour présenter ses moyens de défense, entre temps les élus provinciaux ont convenu à l’unanimité ouvrir un dossier contre Jean-Claude Kazembe à la Cour de cassation.

Est-ce une façon de s’en débarrasser définitivement comme l’incriminer réfute la démarche de sa destitution ? Cette affaire en rebondissement nous réserve encore d’autre surprise. Un bras de faire entre les membres d’une même famille politique, ça passe ou ça casse ! Qui vivra, verra.

Par ailleurs, le ministère de l’intérieur a déjà déclaré vacant le poste du gouverneur et son vice de cette riche province de la RDC. La CENI quant à elle prévoit les élections des nouveaux patrons d’ici le 26 août 2017.

Sur la liste de la MP les candidats sont déjà connus, il s’agit bien du gouverneur a .i Célestin Pande kapopo qui a déposé sa candidature le mardi au bureau de la Ceni/Lubumbashi au poste de gouverneur et le ministre provinciale de l’intérieur Mr Delphin Kasongo Kibale choisi au poste de vice-gouverneur.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire