Haut-Katanga : la FAO et le gouvernent provincial encouragent les agriculteurs à lutter contre la faim

0

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)/Lubumbashi et le ministère provincial de l’Agriculture ont recommandé aux agriculteurs de lutter contre la faim dans la région. Cette recommandation a été faite à l’occasion de la célébration en différé samedi 20 octobre la Journée internationale de l’alimentation sous le thème « Agir pour l’avenir, la faim 0 en 2030, c’est possible». 

La cérémonie a été organisée au quartier Kilolobelobe à Lubumbashi, sur le site où l’Association d’agriculteurs Naviundu cultive des légumes.  

La ministre provinciale de l’Agriculture Odette Mwewa a remis à l’occasion des kits pour l’agriculture et des semences à au moins quarante cultivateurs.    

Ces kits sont constitués des houes, des arrosoirs, des binettes, des pulvérisateurs, des insecticides et autres produits pour le traitement des plantes.  

Le chef de bureau de la FAO a souligné le fait selon lequel dans la province du Haut-Katanga, des progrès considérables sont enregistrés sur le plan alimentaire. Marcel Ndoko affirme qu’on assiste à ce jour à une amélioration de la courbe de la sécurité alimentaire. Le chef de Bureau de la FAO attribue cette performance notamment à la stabilisation de la paix dans plusieurs territoires. 

« Les zones chaudes de la province connaissent à ce jour une certaine accalmie. C’est le cas de Pweto, Mitwaba et autres. Les populations qui avaient fui l’insécurité rentrent chez elles. Le gouvernement provincial et ses partenaires appuient en intrants ces populations retournés pour relancer l’agriculture. Et si la stabilité continue, mêmes ces territoires considérés autres fois comme zones chaudes vont revenir à l’agriculture et la production redeviendra normale », fait remarquer Marcel Ndoko.  

Georges Mwape , président de l’Association Naviundu indique qu’ils vont travailler « durement pour avoir de bonnes récoltes et lutter contre la faim ».

 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire