Groupe ACP: Joshua Kalinoe va présider jusqu’au 31 janvier 2020

0

Le chef de mission diplomatique de Papouasie-Nouvelle-Guinée va diriger le Comité des ambassadeurs du groupe des Etats d’Afrique, Caraïbes et Pacifique(ACP) à Bruxelles, pendant la période allant du 1er août 2019 au 31 janvier 2020.

Il remplace le Namibien Kaire Mbuende. Le ministre des Affaires étrangères et du commerce de Papouasie-Nouvelle-Guinée, Soroi Eoe, assumera la présidence du Conseil des ministres ACP.

Lors de la cérémonie de passation des pouvoirs qui s’est déroulée à Bruxelles, en Belgique, Joshua Kalinoe a déclaré qu’il s’agit d’un moment crucial où plusieurs événements importants et textes majeurs concernant le groupe sont en préparation. Il entend aborder les domaines suivants : les négociations d’un nouvel accord de partenariat avec l’Union européenne; la finalisation de la révision de l’accord de Georgetown; le renouvellement de la haute direction du secrétariat ACP et la préparation du neuvième sommet des chefs d’Etat et de gouvernement ACP qui se tiendra en décembre à Nairobi, au Kenya.

En outre, il a renchéri que son mandat sera axé sur la diversification des partenariats, en vue de renforcer la Coopération sud-sud et triangulaire et d’intensifier le commerce intra-ACP.

Hormis le président, le nouveau bureau est composé des ambassadeurs du Rwanda, Amandin Rugira (Afrique de l’Est); de Guinée, Dr Ousmane Sylla (Afrique de l’Ouest); du Congo-Brazzaville, Léon Raphaël Mokoko (Afrique centrale); du Botswana, Samuel Otsile Outlule (Afrique australe); Bahamas, Maria O’Brien (Caraïbes) et Vanuatu, John Licht (Pacifique).

Le président sortant du groupe ACP, l’ambassadeur Kaire Mbuende, a remercié le bureau pour sa contribution utile aux travaux. Il s’est dit satisfait du travail accompli et a salué l’appui du secrétariat tout au long de son mandat.

Le Comité des ambassadeurs est un organe décisionnel important du Groupe des États ACP, composé d’un représentant de chacun de ses soixante-dix-neuf pays membres. Il se réunit au moins une fois par mois à Bruxelles pour suivre la mise en œuvre de l’accord de partenariat ACP-UE et exécuter tout mandat qui lui est confié par le Conseil des ministres ACP. Une grande partie de son travail est effectuée par l’intermédiaire de six sous-comités techniques (affaires politiques, sociales, humanitaires et culturelles; commerce et produits de base; investissement et secteur privé; développement durable; financement et développement; création et financement), ainsi que de groupes de travail et d’équipes spéciales.

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire