Grave incendie dans un hôpital en Corée du Sud: la sécurité encore en question

0

En Corée du Sud, un incendie dans un hôpital a fait au moins 41 morts et 79 blessés, un bilan qui est provisoire et qui ne cesse de s’alourdir. La tragédie a eu lieu dans la petite ville de Miryang, au sud-est du pays, à 380 km au sud de Séoul. Le bâtiment abritait aussi une maison de repos pour personnes âgées. C’est le deuxième incendie dévastateur du pays en moins d’un mois… Une catastrophe qui relance le débat sur les problèmes récurrents de sécurité en Corée du Sud.

Les images tournent en boucle sur les télévisions coréennes : l’hôpital de plusieurs étages, complètement caché par d’énormes colonnes de fumées noire ; et en bas, des pompiers qui se démènent pour évacuer les survivants.

Selon les autorités, l’incendie s’est déclaré en salle d’urgences, au rez-de-chaussée. Il a été éteint au bout de trois heures. Il ne s’est pas répandu aux étages supérieurs. La plupart des victimes sont mortes asphyxiées.

Le mois dernier, toujours en Corée, l’incendie d’un bâtiment abritant une salle de sport et un sauna avait fait 29 morts. La tragédie avait mis en évidence de nombreuses défaillances : sorties de secours bloqués par des cartons et voitures mal garées empêchant le passage des camions de pompiers.

Ces deux désastres coup sur coup relancent le débat sur la culture de la sécurité en Corée du Sud : si le pays possède d’excellentes règlementations, celles-ci sont souvent négligées. Il y a quatre ans, le naufrage d’un ferry, causé par une série d’erreurs humaines, avait fait plus de 300 morts. Un traumatisme national qui reste dans tous les esprits.

Grave incendie dans un hôpital en Corée du Sud: la sécurité encore en question

L’incendie de l’hôpital de Miryang, au sud-est de la Corée du Sud: évacuation des patients.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire