Grand Kasaï: Des milliers d’enfants en détresse dans le grand Kasaï

0

La sonnette d’alarme a été tirée récemment par le président de la  Ligue de la zone Afrique pour la défense des enfants élèves (Lizadeel), Joseph Godé Kayembe, au cours d’un point de presse qu’il a tenu au siège de son association, sur l’avenue des Huileries, dans la commune de Kinshasa.  

Grand Kasaï: Des milliers d'enfants en détresse dans le grand Kasaï Devant un parterre de journalistes, Joseph Godé Kayembe a lancé un appel  aux autorités nationales , à la population congolaise et à la communauté internationale  d’apporter un appui à l’Unicef pour sauver  plus de sept cent mille enfants en détresse dans le Kasaï central, cette province  qui a été victime des attaques de la milice Kamwena Nsapu. Dans cette partie du pays, a-t-il fait savoir, des milliers d’enfants sont exposés à la malnutrition.

Le président de la Lizadeel a, certes, reconnu que la communauté internationale apporte son aide à plus de trois millions de personnes actuellement en situation de déplacés internes, suite au conflit du Kasaï. Toutefois, soutient-il, cette assistante humanitaire devra être accrue pour toutes les populations victimes. 

S’appuyant sur le rapport des humanitaires sur le terrain au Kasaï central, Joseph Godé Kayembe  a dressé un tableau sombre de la situation des enfants. Selon les données de ce document, explique t-il, plus de 750 000 enfants dont 310 609 de moins de 5 ans sont atteints de la malnutrition aiguë, suite au manque de nourriture.

A cause des pillages et des incendies d’habitations,170 centres de santé ont été sauvagement détruits.  D’autres infrastructures d’intérêt social ont été aussi mises à sac, notamment des écoles. La destruction des écoles a entraîné la déscolarisation de 359 000 filles et garçons, âgés de 5 à 11 ans.

Joseph Godé Kayembe n’a pas omis  de citer  des cas  de décès des milliers d’enfants et leur recrutement forcé par les groupes armés. Des cas des violences sexuelles ont été aussi rapportés lors des conflits armés dans le grand Kasaï, entre août 2016 et octobre 2017.

 

Légendes et crédits photo : 

Le président de la LIZADEEL

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire