GP de Russie: Mercedes fait gagner Lewis Hamilton

0

Le Britannique Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Russie, 16e manche du Championnat du monde de F1, après que Mercedes a demandé à son coéquipier finlandais Valtteri Bottas de lui laisser prendre la première place, une manoeuvre autorisée.

L’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), 3e, qui accuse désormais 50 points de retard sur Hamilton au classement des pilotes, les a accompagnés sur le podium.

Bottas, parti en pole position devant son leader, s’est effacé au 25e tour après en avoir reçu l’ordre par radio. « Lewis était en danger face à Vettel. Il avait une petite cloque (sur son pneu arrière gauche) », lui a-t-on ensuite expliqué.

Le Finlandais a demandé à reprendre sa place dans le dernier tour, mais son équipe n’a pas honoré sa requête.

Mercedes avait d’ores et déjà prévenu qu’elle pourrait donner des consignes à ses pilotes quand le titre serait en jeu.

Un peu plus tôt, Hamilton et Vettel s’étaient livré un beau combat pour la deuxième place.

Rappelé aux stands pour changer de pneus au 15e tour, le Britannique était ressorti derrière son rival au Championnat, rentré un tour plus tôt.

Agacé, il était immédiatement passé à l’attaque et était parvenu à doubler l’Allemand, qui défendait âprement sa place, dès le seizième tour.

Le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari), le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) et l’Australien Daniel Ricciardo (Red Bull) ferment la marche pour les trois « top teams ».

Ces deux derniers sont remontés respectivement des 19e et 18e places sur la grille de départ, après avoir été pénalisés pour des changements de moteur et de boîte de vitesses au-delà des quotas prévus chaque saison.

Verstappen, qui fêtait ses 21 ans dimanche, a été particulièrement brillant. Remonté à la 13e place après un tour seulement et dans le top 6 après six tours, il a mené entre les 20e et 42e tours, avant de rentrer au stand pour changer de pneus.

Le Monégasque Charles Leclerc (Sauber), le Danois Kevin Magnussen (Haas), le Français Esteban Ocon (Force India) et le Mexicain Sergio Pérez (Force India) complètent le top 10, alors que l’autre tricolore Romain Grosjean (Haas) est 11e.

Les Toro Rosso du Français Pierre Gasly et du Néo-Zélandais Brendon Hartley ont été contraintes à l’abandon après cinq tours seulement, suite à des problèmes mécaniques.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire