Goma: le mouvement citoyen Lucha Rdc-Afrique lance la campagne « antimédiocre » ce lundi 26 novembre

0

Les jeunes du mouvement citoyen Lucha RDC-Afrique ont lancé à Goma ce lundi 26 novembre la campagne dit  » Antimédiocre » qui, selon ces jeunes permettra de relayer des messages relatif à l’éducation civique électorale dans le but d’amener le peuple congolais à voter utile, à se choisir les dirigeants pour leur mérite et non pour leur appartenance politique ou tribale, leurs moyens financiers et d’autres.

« Nous rappelons que voter est un devoir civique et les congolais doivent en profité pour changer le régime en place » a dit le jeune Josué Willay l’un de militants de ce mouvement engagé pour la démocratie, lors du point de presse animé à Goma ce lundi pour la circonstance.

Ces jeunes ont appelés également d’autres jeunes congolais à s’approprier les échéances électorales en cours dans le pays, afin selon eux « de mener à bon port la politique de la Rd-Congo mal cotée à l’extérieur comme à l’intérieur des frontières nationales ».

« Étant conscient que le peuple reste le souverain primaire dans tout État démocratique responsable, le mouvement citoyen Lucha RDC-Afrique reste fortement convaincu que les solutions aux maux qui continuent à ronger la société congolaise ne viendront pas au-delà des frontières du pays mais plutôt de ses propre fils et filles. Malgré la vague politique actuelle, qui reste décevant, la Lucha RDC-Afrique pense que le destin de la RDC repose sur les épaules des citoyens congolais et non des politiciens qui continuent à prouver les limites dans l’exercice de leurs fonctions et ne parviennent pas à répondre aux obligations qu’ils ont envers le peuple. C’est dans ce sens que le mouvement citoyen Lucha RDC-Afrique tient aux élections du 23/12/2018 qui seront une occasion pour le peuple congolais de sanctionner les dirigeants qui ont complètement faillis à leur mission. A cet effet, la Lucha RDC-Afrique annonce à ce jour le lancement de la campagne d’éducation civique et électorale ayant d’une part comme objectif d’amener la population congolaise à faire le bon choix de ses futurs dirigeants lors des élections qui pointent à l’horizon, d’autre part de mettre en place une population exigeante face à la classe dirigeante, capable de revendiquer ses droits et s’acquitter de ses obligations envers l’État » dit le communiqué.

Notons que cette campagne concerne l’ensemble de la République démocratique du Congo et ira jusqu’à la veille des élections qui pointent à l’horizon et dont la campagne électorale a déjà débuté.

Il faut tout de même signaler que ce mouvement est différent de la Lucha « originelle » qui, elle, continue à soutenir qu’il ne peut avoir des bonnes élections actuellement au pays avec le même régime. Depuis, elle appelle à une transition sans Kabila.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire