Goma : dernier hommage à l’activiste Luc Nkulula mort dans l’incendie de sa maison

0

Les obsèques de Luc Nkulula se sont déroulées dans le calme à Goma, dans l’est de la République Démocratique du Congo. Ses amis, sa famille et les militants de la Lucha ont rendu hommage à l’activiste, mort dans l’incendie de sa maison dans la nuit de samedi à dimanche. Le récit de cette journée de deuil.

Luc Nkulula repose désormais au pied du volcan Nyiragongo, au nord de Goma. Dans les rues de la ville, le cortège a accompagné toute la journée le corbillard. Derrière le véhicule, une banderole avec le portrait de Luc Nkulula et le drapeau de la Lucha. Les militants de la Lucha sont là, un bandeau blanc dans les cheveux. Le mouvement citoyen Filimbi défile également.

Les oraisons funèbres, les discours se sont succédé pour rendre hommage au parcours militant du défunt. « Luc est mort, la philosophie de Luc vient de naître », c’est ce qu’a pu dire une militante au micro.

Dans le public, beaucoup de jeunes aussi, venus de tout le pays, dont certains formés par l’activiste de 33 ans. Un engagement jusqu’au bout. La veille de sa mort, Luc Nkulula avait formé une centaine de jeunes issus de 14 quartiers de Goma à l’engagement citoyen de proximité.

Tous attendent maintenant les suites de l’enquête. Un expert de la Monusco s’est déplacé en début de semaine pour analyser les décombres de la maison de Luc Nkulula. Il doit maintenant rendre ses conclusions à propos de l’origine de l’incendie. Le parquet fait savoir qu’il attend ce rapport de l’expert. L’enquête, elle, reste ouverte pour « incendie criminel ».

Des militants de la Lucha dans le cortège funéraire du militant congolais pro-démocratie Luc Nkulula, le 14 juin 2018 à Goma. © Alain WANDIMOYI / AFP
Symbole d’une génération

Pour Elie Kayembe, avocat au barreau de Kisangani et ami de Luc Nkulula, l’activiste est le symbole d’une génération. « A un moment donné, on pensait que le combat de Luc était limité dans la ville de Goma, mais aujourd’hui, avec les délégations qui sont venues de partout pour rendre hommage à Luc, on a compris que Luc a réussi à faire passer son message, à faire passer ses idéaux au niveau de toutes les provinces, à toute la jeunesse du Congo », dit-il au micro de RFI.

Luc Nkulula a toujours été engagé auprès des jeunes. En menant comme la veille de sa mort des formations à l’engagement citoyen de proximité. Le jeune homme militait auprès de la Lucha. Pour symboliser l’âge de l’activiste, 33 militants du mouvement se sont placés en tête de cortège dans les rues de Goma. La Lucha, mais aussi d’autres mouvements étaient présents.

« Par ses phrases, par son courage, par son intégrité, il va sûrement marquer une génération de Congolais et de Congolaises et j’espère même plusieurs générations », confie Jean-Mobert Senga, militant des droits de l’homme.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire