Francophonie : environ deux cents jeunes des cinq continents attendus à Genève

0

La ville capitale de la Suisse abritera, du 17 au 19 septembre, la deuxième conférence internationale des jeunes francophones qui vont réfléchir et échanger sur le thème du 17e sommet de l’organisation qui aura lieu du 11 au 12 octobre à Erevan, en Arménie.

Le 17e sommet de la Francophonie se tiendra sur le thème « Vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité : source de paix et de prospérité pour l’espace francophone ».   

En dehors de ce thème principal, les participants discuteront aussi sur les stratégies à mette sur pied pour la recherche des voies et moyens capables de soutenir l’inclusion économique et financière des jeunes. 

« Dans toute la Francophonie, les jeunes ont une même aspiration et elle est pressante, plus précisément celle d’être reconnus et pleinement considérés comme faisant partie des solutions de voir leurs idées, leurs paroles et leurs énergies prises en compte » a déclaré, la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean. Elle a insisté sur l’importance de cette réunion, estimant que la créativité des jeunes et leurs initiatives sont source et force d’innovation. Ainsi, cette jeunesse sans distinction de filles et garçons, d’hommes et femmes s’attend à un investissement dans le capital humain qu’elle représente. Il est donc de la responsabilité des Etats de mettre à profit ce foisonnement de capacités et de compétences pour les renforcer et les développer.

« Le faire est une garantie de stabilité et de prospérité pour tous nos pays. Nous avons toutes les raisons de nous ranger aux côtés de cette jeunesse qui nous appelle à un nouveau mode de gouvernance de nos sociétés, assurément plus participatif, plus équitable et plus collaboratif », a plaidé Michaëlle Jean.  

Spécifiant le bien-fondé de cette rencontre de haut niveau, l’un des organisateurs a précisé qu’elle se tiendra au Palais de la nation, avec le concours de l’Organisation internationale de la Francophonie et du gouvernement suisse. Elle est destinée à donner la facilité aux jeunes de préparer et d’adopter une déclaration conjointe de la jeunesse qui sera présentée aux chefs d’État et de gouvernement, lors du prochain sommet d’Erevan.

En effet, selon les organisateurs, cette déclaration rassemblera les points de vue des jeunes, leurs préoccupations, leurs propositions et pistes de solutions face à des enjeux ciblés.

« Trois jours durant, ces jeunes formuleront des projets communs et manifesteront leur engagement citoyen avec la participation des jeunes talents, artistes, experts, hautes personnalités du monde politique, associatif, institutionnel, d’entreprise sans oublier les médias », a précisé Michaëlle Jean, avant de conclure que l’un des temps forts de la conférence sera également l’attribution du Prix du Forum international jeunesse et emplois verts. Ce prix sera remis par la secrétaire générale de la Francophonie et le ministre-président de la conférence des ministres de la Jeunesse et des sports de la Francophonie, Oswald Homéky.

Les lauréats bénéficieront d’un plan de soutien pour le développement de leurs projets car les jeunes sont désireux de prendre pleinement part au développement humain et inclusif de leurs pays, à la construction d’un monde juste, pacifié et respectueux de l’environnement. Ceci, dans le cadre de la stratégie de la Francophonie pour la jeunesse 2015-2022 adoptée lors du XVe Sommet de cette organisation, à Dakar.

Notons que, l’Organisation internationale de la Francophonie compte cinquante-huit Etats et gouvernements membres et vingt-six pays observateurs.            

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire