Franck Diongo : « Je n’étais pas en prison. J’étais en captivité »

0

Le président du Mouvement lumumbiste progressiste (MLP), Franck Diongo, a relaté ce mardi 26 mars 2019 à la radio onusienne, le calvaire qu’il a vécu pendant son emprisonnement au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK), ex-Makala. L’opposant affirme qu’il n’était pas en prison mais en « captivité ».

« Je n’étais pas en prison. J’étais en captivité. On a interdit les visites, les journalistes ne pouvaient pas me rencontrer, même l’actuel président, on lui a interdit de venir me visiter. J’étais persécuté durant toute cette période. Je n’avais pas droit aux soins même quand j’étais malade », a-t-il fait savoir.

Pour lui : « Makala c’est la commune des affligés, la commune de mal-aimés ».

Il a par ailleurs remercié le président de la République, Félix Tshisekedi de lui avoir gracié.

« Dieu l’a utilisé pour m’accorder la liberté. Il est vrai que le président de la République m’a accordé la liberté par grâce présidentielle. Il est vrai que l’ancien président n’a pas voulu m’accorder cette liberté », nuance-t-il.

Franck Diongo avait été libéré le 16 mars dernier après avoir passé deux années à Makala. Il avait été arrêté en décembre 2016 pour coups et blessures, et séquestration des agents de l’ordre.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire